Soutenir les investissements responsables dans l'agriculture et les systèmes alimentaires

Il est essentiel d’accroître les investissements dans l'agriculture pour atteindre l’objectif faim zéro et réduire la pauvreté. Il est toutefois nécessaire d’accroître non seulement la quantité des investissements mais également leur qualité – afin qu’ils soient bénéfiques de manière durable pour les moyens de subsistance, l’environnement et les communautés.


Pour promouvoir l'investissement dans l'agriculture et les systèmes alimentaires, la FAO a élaboré un programme cadre axé sur les besoins qui vise à favoriser la participation des gouvernements, des petits producteurs, de la société civile, des milieux universitaires et du secteur privé. Le programme s’articule principalement autour d’activités de sensibilisation, de renforcement des capacités et d'appui à l’application des instruments d'orientation internationaux tels que les Principes pour un investissement responsable dans l'agriculture et les systèmes alimentaires (CFS RAI pour son sigle en anglais).

Messages clés

La plupart des pauvres dans le monde vivent dans des zones rurales. Des investissements supplémentaires à hauteur de 140 milliards USD par an dans l'agriculture et le développement rural sont nécessaires pour éradiquer la faim et la pauvreté d'ici 2030.
Les agriculteurs (dont la plupart sont de petits producteurs) sont les principaux investisseurs dans l'agriculture des pays en développement. Il est primordial de renforcer leur capacité à investir et à bénéficier des investissements.
Les modèles d’activité inclusifs sont plus à même d’être bénéfiques pour les communautés locales que les investissements fonciers à grande échelle, notamment lorsque les droits fonciers locaux ne sont pas clairement définis et que la gouvernance est faible.
Les cadres juridique et institutionnel, les modalités des contrats d’investissement et l’environnement social et économique constituent des déterminants importants des investissements.
L’investissement agricole peut produire des effets différents sur les hommes et les femmes. Il est primordial de permettre à tous de bénéficier sur un pied d’égalité de tous les investissements et de toutes les filières agricoles.
L’organisation de consultations de bonne foi avec les communautés tend à contribuer au succès financier des investissements.

Notre instrument directeur

Principes pour un investissement responsable dans l’agriculture et les systèmes alimentaires (CFS RAI)

Les principes CFS RAI sont le fruit d'un processus ouvert de consultations auquel ont participé de nombreux acteurs internationaux et intergouvernementaux sous l’égide du Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA). Approuvés par le CSA en 2014, les Principes constituent l'instrument directeur international le plus exhaustif en matière d’investissements agricoles. Ils ont une portée mondiale, ils couvrent tous les types d'investissements dans les chaînes de valeur agricoles et les systèmes alimentaires et ils concernent toutes les parties prenantes qui réalisent des investissements dans l’agriculture et les systèmes alimentaires, qui en bénéficient ou qui sont concernés par ces investissements. Les principes CFS RAI s’appuient sur des instruments existants, notamment: les Directives volontaires pour une gouvernance responsable des régimes fonciers et les Directives volontaires sur le droit à l’alimentation.

Partenaires