FAO.org

Accueil > Themes_collector > Peuples Autochtones > Campagne Femmes Autochtones
Peuples Autochtones

Campagne Globale pour l’Autonomisation des Femmes Autochtones pour la Faim Zéro

Il y a environ 185 millions de femmes autochtones dans le monde, appartenant à plus de 5000 peuples autochtones différents. Malgré le large consensus international sur l’importance du rôle que jouent les femmes autochtones dans l’éradication de la faim et de la malnutrition, il persiste encore des freins dans la reconnaissance et l’exercice de leurs droits.   

L’autonomisation des femmes autochtones n’est pas qu’une question centrale, c’est aussi une condition nécessaire pour éradiquer la faim et la malnutrition dans le monde. A cette fin, il est fondamental d’attirer l’attention sur les contributions des femmes autochtones à la réalisation de l’objectif Faim Zéro, et d’engager toutes les parties prenantes à l’élimination des barrières qui entravent la pleine jouissance de leurs droits.  

Le Programme de développement durable à l’horizon 2030 et son objectif indépendant de parvenir à l’égalité des sexes, l’Objectif 5, représentent une opportunité unique de progresser sur les droits des femmes autochtones et de relever bon nombre des défis auxquels elles font face actuellement.   

Sous l’égide de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et en collaboration avec le Forum International des Femmes Autochtones (FIFA), et l’Agence de Presse pour les Femmes Autochtones et d’Ascendance Africaine (NOTIMIA – acronyme espagnol), cette campagne globale vise à rendre visible les défis, et les contributions des femmes autochtones comme étape nécessaire pour “ne laisser personne pour compte” dans la réalisation du Programme de développement durable. 

Passez à l'action!

Support the Violet chair Initiative!

The #VioletChair represents the place of indigenous women in decision-making processes. 

The initiative of the violet chair is a call to authorities, organizations, the international community, academia and civil society to guarantee the full and effective participation of indigenous women in decision-making processes that affect them and their communities, and to make them visible.

Support this initiative!

Use a violet chair in presidiums, round tables, panel discussions, and any other dialogue space, where there is an indigenous woman participating and raising her voice on behalf of indigenous women. The chair can be decorated with indigenous textiles, symbols or handicrafts in violet tones.

Take a selfie with the violet chair, share it on social media and send it to indigenous-peoples@fao.org!

Share your data

The call for action “Share your data!” is being promoted to bring together international organizations, universities, academia, research centres and other relevant institutions to create a repository of data about indigenous women and food security.

Help us creating a repository containing all the scarce and scattered data and research that has been already done on the topic. 

Reach out to us at indigenous-peoples@fao.org

Send any data or research you already have about indigenous women

Send us your photo and be part of our Supporter's Gallery!

IMG_5223

Messages

Les femmes autochtones sont des alliés clefs dans la lutte contre la faim et la malnutrition. Reconnaître et rendre visible leur rôle social et économique est fondamental pour parvenir à la sécurité alimentaire. 

Les femmes autochtones sont productrices de denrées alimentaires, gardiennes des semences autochtones et dépositaires des savoirs traditionnels. Avec leurs moyens d’existence durables, les femmes autochtones contribuent à la réalisation de l’objectif Faim Zéro. 

Autonomiser les femmes autochtones est la réponse à la réduction de la pauvreté. Au travers de leur autonomisation, les femmes autochtones conduisent les changements sociaux et économiques qui favorisent le développement durable selon leurs propres cultures et identités.    

Bien que confrontées à une triple discrimination parce qu’elles sont des femmes, autochtones et pauvres, les femmes autochtones ont démontré leur leadership et capacités d’être des agents du changement pour une vie digne.  

Les femmes autochtones sont des défenseurs des ressources naturelles, des terres et des territoires. Elles entretiennent une connexion intime avec les territoires qu’elles habitent, et se considèrent elles-mêmes les premières gardiennes de la Terre Mère. Par conséquent, elles mènent la protection des territoires autochtones de par le monde. 

Intégrer la dimension de genre et de peuples autochtones dans les politiques publiques est fondamental pour réaliser les Objectifs de Développement Durable. Afin de ne laisser personne pour compte dans la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030, les besoins et défis des femmes autochtones doivent être reflétés dans les politiques de développement rural et de réduction de la pauvreté, et compter sur leur pleine et effective participation. 

Organizations participants