International Network of Food Data Systems (INFOODS)
 

Structure et rôle d'INFOODS

Structure et rôle d'INFOODS

INFOODS a été créé officiellement en 1984 suite aux recommandations d'un groupe international de 30 spécialistes de la nutrition, réunis en 1983 à Bellagio (Italie). Les membres de ce groupe ont réalisé une évaluation détaillée des besoins des utilisateurs et se sont penchés sur le contenu des bases de données, les sources de données, l'organisation et le fonctionnement des bases de données, ainsi que sur les questions générales de mise en place et de structure de gestion d'INFOODS. Sur chacun de ces sujets, ils ont formulé des recommandations destinées à orienter la mise en œuvre (Rand et Young, Food and Nutrition Bulletin, 5(2), 1983Rand et Young, AJCN 39, 1984). INFOODS est organisé en centres de données régionaux, constitués de membres nationaux et chapeautés par un coordonnateur régional. En outre, un coordonnateur mondial supervise les activités d'INFOODS.

Organes de supervision

INFOODS a été établi sous l'égide de l'Université des Nations Unies (UNU) et grâce à l'engagement actif de l'International Nutrition Foundation (INF). La FAO y prend une part active depuis 1990 et joue le rôle de coordonnateur mondial depuis 1999. Par ailleurs, INFOODS est l'un des groupes de travail de l'Union internationale des sciences de la nutrition (UISN).

Le Groupe de travail UISN/UNU/INFOODS se réunit tous les deux ans, lors de la Conférence internationale sur les données alimentaires, pour échanger des informations et orienter la planification des activités d'INFOODS. Il a remplacé les comités directeur et exécutif. Ses membres sont les coordonnateurs régionaux des centres de données ainsi que des spécialistes de la composition des aliments (voir la liste des membres actuels).

Tâche du coordonnateur d’INFOODS 

  • Coordonner les activités d'INFOODS au niveau mondial;
  • Organiser un cadre administratif pour INFOODS et différents groupes de spécialistes;
  • Créer et entretenir un réseau actif de centres de données régionaux;
  • Superviser les activités des centres de données régionaux;
  • Encourager les programmes nationaux de bases de données (avec les coordonnateurs régionaux);
  • Jouer le rôle de générateur et de conservateur de bases de données internationales spéciales;
  • Tenir à jour le site internet et actualiser la liste de diffusion d'INFOODS;
  • Représenter INFOODS aux réunions et conférences internationales;
  • Mettre à la disposition des personnes/organisations des ressources générales et spécifiques;
  • Obtenir des fonds pour des activités données;
  • Améliorer le renforcement des capacités;
  • Coorganiser les conférences internationales sur les données alimentaires.

Tâches des coordonnateurs de centres de données régionaux 

  • Créer, entretenir et développer des réseaux régionaux de bases de données sur la composition des aliments et un comité directeur régional;
  • Recenser et appuyer les centres nationaux;
  • Travailler avec les pays de la région à l'amélioration de la qualité et de la disponibilité des données sur la composition des aliments à l'échelon national;
  • Encourager les échanges entre chercheurs et professionnels de pays développés et en développement;
  • Organiser des formations sur la composition des aliments, afin d’améliorer les capacités des différents pays de produire, compiler et utiliser des données sur la composition des aliments. Il s'agit notamment de recenser les personnes-ressources, par exemple des enseignants et des formateurs;
  • Créer des centres de formation et mettre en place des cours, servir de référence pour la formation des formateurs et aider les pays à organiser des cours;
  • Élaborer des projets de financement et les soumettre, avec les points focaux nationaux d'INFOODS, aux organismes donateurs;
  • Aider les pays à mettre en avant la composition des aliments et la biodiversité afin que les gouvernements appuient et financent ces activités dans le cadre de leur programme;
  • Présenter les rapports des centres de données régionaux aux conférences nationales, régionales et internationales et proposer aux organisateurs de conférences des sessions sur la composition des aliments;
  • Organiser des activités régionales sur la composition des aliments (par exemple élaboration de tables régionales sur la composition des aliments, essais d’aptitude régionaux, projets régionaux, production de données au niveau régional);
  • Apporter des contributions de la région aux directives et bases de données d’INFOODS et/ou organiser ces contributions;
  • Encourager les coordonnateurs nationaux à adhérer aux normes et directives d’INFOODS et à utiliser et promouvoir les produits et outils d'INFOODS;
  • Encourager les coordonnateurs nationaux à promouvoir des activités sur la composition des aliments;
  • Dresser une liste de spécialistes et de laboratoires d'analyse chimique des nutriments et des produits phytochimiques;
  • Jouer le rôle de centre de compilation et de diffusion des données. 

Tâches des coordonnateurs et partenaires nationaux 

  • Créer des comités directeurs nationaux chargés des questions relatives à la composition des aliments;
  • Améliorer la qualité et la disponibilité des données des pays sur la composition des aliments;
  • Établir et tenir à jour des inventaires des institutions nationales qui seraient susceptibles de contribuer à la base de données alimentaire, en fonction des besoins, compétences, spécialités et ressources;
  • Élargir le réseau et les échanges d'informations entre les institutions nationales;
  • Veiller à l'existence d'une masse critique de professionnels dûment formés en organisant des sessions de formation sur la composition des aliments afin d'améliorer les capacités nationales de produire, compiler et utiliser les données sur la composition des aliments;
  • Élaborer des projets de financement et les soumettre aux organismes donateurs;
  • Mettre davantage en avant la composition des aliments et la biodiversité afin que les gouvernements appuient et financent ces activités dans le cadre de leur programme;
  • Présenter les rapports et données nationaux aux conférences nationales, régionales et internationales et proposer aux organisateurs de conférences des sessions sur la composition des aliments;
  • Organiser des activités nationales sur la composition des aliments (par exemple élaboration de tables de composition des aliments, participation à des essais d’aptitude régionaux ou internationaux, et autres projets);
  • Apporter des contributions aux activités régionales et internationales d'INFOODS (par exemple à l’élaboration de directives ou de bases de données);
  • Établir et tenir à jour des inventaires des aliments à analyser, les priorités étant fondées sur le mode d'alimentation et le profil nutritionnel/sanitaire;
  • Adopter les normes et directives d'INFOODS et d'autres normes et directives dans les cas où INFOODS n'en a pas;
  • Encourager la création d'un laboratoire de référence et d'un réseau de laboratoires satellites;
  • Stimuler l'accréditation de laboratoires;
  • Évaluer la nécessité d'intégrer la législation nationale en matière de sécurité sanitaire des aliments, de qualité et de composition des aliments, et d’étiquetage nutritionnel. 

Sélection des coordonnateurs

  • Le coordonnateur d’INFOODS est choisi par les organes de supervision.
  • Les coordonnateurs des centres de données régionaux (appelés présidents dans certaines régions) sont élus par les représentants des membres nationaux du centre en question. Bien qu'il n'y ait pas de règle établie, certains centres élisent un coordonnateur pour un nombre d'années fixe (par exemple, trois ans pour LATINFOODS) et un vice-président qui lui succèdera. L'élection se déroule normalement lors d'une réunion régionale d'INFOODS. Le coordonnateur peut aussi être élu par courriel si aucune réunion de ce type n'est prévue.
  • Les coordonnateurs nationaux sont choisis par les représentants des pays et le coordonnateur du centre régional concerné.

Initialement, les coordonnateurs devaient être nommés pour trois ans. Dans la pratique, leur mandat n'a aucune limite de durée sauf pour LATINFOODS. Ils peuvent être réélus ou demeurer en place jusqu'à ce que le coordonnateur, les pays et/ou INFOODS en décide autrement. Cependant, il serait judicieux de mettre en place une politique de rotation.

  

Last update: 14-07-2014 16:13