Investissement Appui aux politiques

Comprendre l’investissement: concepts de base

Définition de l’investissement

On peut définir l’investissement comme un changement du stock de capital existant. Celui-ci prend de multiples formes : capital financier, productif et fixe, fonds de roulement mais aussi capital humain, social et naturel.

L’addition pure et simple des différentes formes de capital ne permet pas de calculer la quantité totale de capital disponible car elles se recoupent et se complètent. Divers agents (individus, ménages, secteur privé et public) exercent des degrés variables de contrôle et de propriété sur ces différents types de capital. 

Ne se substitue pas à l’épargne domestique

L’épargne demeure un mode essentiel de financement de l’investissement. Dans une optique de développement durable et de réduction de la pauvreté, rien ne peut se substituer à l'augmentation de l'épargne domestique. L’essentiel des investissements dans l’agriculture provient de l’épargne des agriculteurs eux-mêmes.

Le capital fixe, force motrice

L’essentiel de leur épargne est consacré à la formation de capital fixe sous la forme d’immobilier et d’autres actifs, par exemple. Le capital fixe permet aux agriculteurs d’accéder aux marchés financiers et d’emprunter du fonds de roulement pour poursuivre leurs investissements. Aucune institution financière ne prête sans garantie. Cependant, comme dit plus haut, le capital emprunté représente toujours une faible part du capital fixe et de l'investissement total. C’est pourquoi la formation de capital fixe est un moteur de croissance économique, de développement et de réduction de la pauvreté et de la faim.

Importance des droits de propriété

Des droits de propriété clairement définis appliqués avec justice et équité à l’ensemble de la population et sous l’autorité de la loi constituent des facteurs cruciaux pour la formation de capital fixe. Les droits de propriété n’impliquent pas nécessairement des droits fonciers individuels. L’essentiel est qu’ils définissent clairement qui a accès à la terre et à qui elle appartient. Tant que ces questions ne sont pas résolues, toute tentative d’augmentation de l’investissement des ménages dans le capital fixe est vouée à l’échec.

Rôle des investissements

La sécurité alimentaire durable, la réduction de la pauvreté et le développement agricole dépendent avant tout de la mise en place de conditions permettant de réunir l’investissement agricole, l’épargne domestique, l’investissement dans le capital fixe au niveau des exploitations en un cercle vertueux. L’investissement public peut compléter les investissements privés de manières très positives.