detail
11/04/2008

La facture céréalière des pays pauvres s'envole, les gouvernements tentent de limiter l'impact

"...La FAO exhorte les bailleurs de fonds et les institutions de financement internationales à revoir leurs programmes d’assistance en faveur des pays les plus affectés par la flambée des prix des denrées alimentaires. Selon une première estimation, les financements supplémentaires requis pour mettre en oeuvre les programmes et projets dans ces pays se situeraient entre 1,2 milliard et 1,7 milliard de dollars. Les fonds permettraient de procurer des intrants et des biens aux agriculteurs pauvres contribuant ainsi à doper la production alimentaire au cours de la prochaine campagne agricole..."

Plus d'information á : http://www.fao.org/newsroom/fr/news/2008/1000826/index.html