Le Fonds pour l’environnement mondial

Investir dans l’agriculture pour améliorer l’environnement mondial

La FAO fait partie des 10 organisations par l’intermédiaire desquelles les pays peuvent solliciter des financements du Fonds pour l’environnement mondial (FEM). À ce titre, la FAO aide ses pays membres à mobiliser des ressources provenant de cet organisme.

Le FEM est le mécanisme financier spécialement mis en place pour aider les pays en développement à remplir leurs obligations au titre d'un certain nombre de conventions ou accords environnementaux multilatéraux. Il fournit des financements dans six domaines d'intervention prioritaires et dans le cadre de deux fonds destinés à appuyer l'adaptation aux changements climatiques. 

Le centre d'investissement coordonne la collaboration de la FAO avec le Secrétariat du FEM et ses autres agents. Nous aidons les pays membres à identifier, élaborer et exécuter des projets remplissant les critères de financement par le FEM. Ces projets peuvent prévoir un cofinancement des gouvernements, des organisations partenaires, des donateurs bilatéraux, des institutions financières internationales et de la FAO, par exemple, au titre de son programme de coopération technique (PCT).  

Depuis 2001, le centre d’investissement a obtenu l'approbation de plus de 30 projets dans plus de 60 pays, représentant un investissement total de quelque 300 millions d'USD, dont plus de 85 millions d'USD ont été fournis par le FEM. Les graphiques illustrent la distribution des projets pour lesquels un financement du FEM a été obtenu par l'intermédiaire de la FAO. 

De plus, depuis 1992, le centre d'investissement a contribué à la préparation de 36 autres projets, dont l'exécution a été approuvée par d'autres agents du FEM. Ces projets représentent un montant total d’investissement dans l'agriculture de plus de 500 millions d'USD, dont 220 millions d'USD environ ont été fournis par le FEM.

Préparer avec la FAO l’accès à un financement du FEM

Conseillés et appuyés par le centre d'investissement, les pays formulent avec les Représentations de la FAO, les bureaux régionaux et sous-régionaux et les départements techniques de la FAO un concept de projet [Fiche d’identité de projet] s'inscrivant dans les stratégies des domaines d'intervention du FEM. Le centre d'investissement travaille ensuite avec les promoteurs du projet à faire en sorte que le projet remplisse les critères de sélection du FEM, avant d’être soumis pour examen à des fins de financement. Quand la fiche d'identité de projet est techniquement avalisée par le Secrétariat du FEM et approuvée par son Conseil, la FAO aide les promoteurs à mettre sur pied un projet conçu dans le détail, techniquement valide et opérationnellement faisable, qui est transmis au FEM pour approbation finale par son directeur général. Les fonds sont transférés au(x) pays bénéficiaire(s) par la FAO, qui sera également associée à l'exécution, la supervision et l'évaluation du projet. 

Les priorités du programme de la FAO et ses domaines de compétence coïncident avec les priorités stratégiques des domaines d’intervention du FEM: 

Domaines d’intervention du FEM

Domaines de compétence et priorités de la FAO

Biodiversité

• Conservation et utilisation durable de la biodiversité importante pour l’agriculture (plantes et animaux), la foresterie et la pêche
• Gestion durable des forêts

Changements climatiques

• Bioénergie
• Conservation des stocks de carbone dans le sol et les forêts et surveillance des flux de carbone dans les systèmes d’utilisation des terres (réduction des emissions dues au déboisement et a la dégradation des forêts et utilisation des terres, changement d’affectation des terres et foresterie)

Eaux internationales

• Application du code de conduite de la fao pour une pêche responsable
• Approche respectueuse des ecosystèmes pour la gestion durable de la pêche
• Gestion intégrée des ressources en eau et des bassins versants

Dégradation des terres

• Gestion durable de la terre et de l’eau
• Gestion durable des forêts

Polluants organiques persistants (pop)

• Gestion du cycle de vie des pesticides avec l’application du code de conduite international pour la distribution et l’utilisation des pesticides
• Inventaire, mise en lieu sûr, elimination et prévention des pesticides obsolètes; protection intégrée

Adaptation (LDCF/SCCF)

• Adaptation des systèmes de production reposant sur l’agriculture, la foresterie, le pâturage

 

 

La FAO et l’environnement mondial

 

Related Links

Accords environnementaux multilatéraux au titre desquels le FEM intervient:

» Convention sur la diversité biologique (CDB)

» Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC)

» Convention de Stockholm sur les polluants organiques persistants (POP)

» Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD)

Fonds du FEM liés aux changements climatiques:

Fonds pour les pays les moins avancés (LDCF) et Fonds spécial pour les changements climatiques (SCCF).   

Historique

1992 – La FAO commence à participer à l’exécution de projets du FEM conduits par le PNUD, le PNUE et la Banque mondiale

2001 - La FAO devient un agent d’exécution du FEM et bénéficie d’un accès direct aux fonds alloués au domaine d’intervention relatif aux polluants organiques persistants (POP) 

2006 – La FAO est habilitée à accéder directement aux fonds du FEM dans tous les domaines d’intervention de celui-ci