Notre rôle

Rendre les investissements agricoles plus efficaces au profit des populations rurales

Des investissements efficaces dans l’agriculture et le développement rural sont des investissements qui débouchent sur une sécurité alimentaire durable et un recul de la pauvreté.  Là est notre mission.

Le centre d’investissement travaille en partenariat avec les pays et les institutions financières publiques et privées à accroître l'efficacité et le volume des investissements externes, nationaux et privés dans l'agriculture et le développement rural. Notre rôle consiste à mettre à contribution les connaissances de la FAO à chaque étape du processus d'investissement. Nous aidons les pays en développement et en transition à investir sur le long terme, à créer des synergies entre les programmes d'investissement, a définir et renforcer les capacités nationales et à concevoir des programmes et projets d'investissement spécifiques destinés à améliorer la vie des populations rurales aux plans environnemental, social et économique. Nous aidons les pays à promouvoir leur secteur agricole, non seulement à des fins de développement économique, mais aussi pour répondre aux besoins de leurs citoyens dans les domaines de la santé et de la nutrition.

Nos activités sont ciblées sur les pays. Elles donnent lieu à une collaboration sur le terrain avec les homologues nationaux des ministères des pays concernés, les institutions de financement, le secteur privé, la communauté des bailleurs de fonds et les autres entités onusiennes, ainsi qu'avec les bénéficiaires désignés de l'investissement dans le secteur de l'agriculture et du développement rural, en particulier les petits agriculteurs qui, dans leur ensemble, représentent les plus gros investisseurs dans l'agriculture à l'échelle mondiale. 

Á l'amont:

Les activités de l'amont appuient l'élaboration de stratégies nationales d'investissement dans le secteur de l'agriculture et du développement rural. Elles dégagent des éléments qui faciliteront la définition des critères et des principes utilisés pour établir les principaux paramètres et priorités de l'investissement global dans l'agriculture et le développement rural. Elles promeuvent l'augmentation des investissements dans ce secteur, en recensant les domaines dans lesquels l'investissement peut être le plus profitable. Les activités de l'amont sont les suivantes: 

Analyses sectorielles – Conduite de divers types d'études consacrées à un domaine particulier de l'agriculture – par exemple, les systèmes agraires, les services d'appui, l'utilisation d'une ressource naturelle, les moyens d'existence ruraux, etc. – afin de comprendre les contraintes et les perspectives caractérisant le secteur et la façon dont celui-ci peut être renforcé par des investissements et des réformes des politiques publiques.

Examens des dépenses publiques – Évaluer la quantité et l'efficacité des dépenses publiques consacrées par un pays à l'agriculture et au développement rural.

Analyses des politiques d’investissement – Étudier de quelle façon les politiques pourraient encourager plus efficacement les investissements publics et privés dans l'agriculture et le développement rural, en particulier au bénéfice des petits agriculteurs.

Participation à l’élaboration des Documents de stratégie pour la réduction de la pauvreté (DSRP) – Spécifier comment incorporer l'agriculture et le développement rural dans les plans nationaux de réduction de la pauvreté.

Analyses de marché – Conduite d’études sur les contributions et les limitations de tous les acteurs d'une filière de produit, en vue d'optimiser la performance de l’ensemble de la filière.

Planification des politiques et gestion dans le domaine environnemental – Analyser la relation symbiotique entre l'agriculture et l'environnement et la façon dont la gestion durable des deux concourt aux intérêts nationaux.  

 

Á l'aval:

Les activités de l’aval sont celles qui relèvent de programmes ou projets d'investissement spécifiques. L'objectif du centre d'investissement est de concevoir des programmes et des projets qui soient: en accord avec les priorités nationales en matière d'investissement dans l'agriculture et le développement rural; techniquement valides et représentatifs de la meilleure option; attrayants pour les bénéficiaires ciblés; faisables du point de vue des opérations et de la gestion; économiquement et financièrement viables; durables et respectueux de l'environnement. Les activités de l’aval sont les suivantes:

Conception et préparation de programmes et projets – Toutes les activités consistant à traduire un concept général en un programme ou projet d'investissement spécifique susceptible d’être financé par un partenaire de financement. 

Appui à l’exécution – Conduite de missions à diverses étapes du cycle de vie des programmes et projets afin d’évaluer les progrès accomplis et de fournir un appui technique propre à améliorer la qualité et l'efficacité du programme ou projet visé.

Plans d'action environnementaux – Faire en sorte que les aspects liés à l'environnement soient pris en compte dans la conception de tous les projets ou programmes d'investissement

Évaluation socio-économique – Comprendre le lien entre un programme ou un projet et les bénéficiaires ciblés afin d'obtenir un maximum d'effets positifs et de minimiser les risques. 

Évaluation finale de programmes et projets – Rédaction d'un rapport exhaustif sur tous les aspects du programme ou projet visé et son impact.

Renforcement des capacités

Le Centre d'investissement cherche à améliorer les capacités des   organisations des secteurs public et privé à programmer, mettre en œuvre et   renforcer leurs propres opérations d'investissement en faveur d'un  développement rural et d'une agriculture durables. 

Il s'y emploie notamment en travaillant avec les homologues locaux dans le  cadre de programmes de formation en cours d'emploi visant à transférer des  compétences.   Les enseignements tirés d'une expérience acquise au niveau   international permettent la diffusion des meilleures pratiques. 

Des actions spécifiques de formation sont consacrées au renforcement des  capacités dans des domaines qui vont des approches sectorielles à  l'harmonisation et à l'alignement de l'aide, du suivi et de l'évaluation à l'analyse sociale et à la prise en compte de la parité hommes-femmes en  matière d'investissements et à des questions techniques particulières comme  celles relatives aux changements climatiques ou aux chaînes de valeur.

Des visites d'études sur le terrain favorisent le partage des connaissances  entre les pays et facilitent les échanges Sud-Sud. 

Le Centre publie des études, des rapports, des travaux techniques et des  lignes directrices afin d'accroître l'efficacité et la durabilité des investissements  à venir dans l'agriculture et le développement rural. Il élabore des logiciels tels  que RuralInvest et Ex-ACT pour faciliter la préparation et l'évaluation des  investissements, et il organise des séminaires pour former les intéressés à  l'emploi de ces outils pratiques et d'autres comme COSTAB.