> MAFAP  > Pays partenaires du projet SAPAA  > Burkina Faso

Burkina Faso

Aperçu des événements clés

  • Octobre 2011: Atelier de renforcement des capacités des représentants de différents ministères du secteur agricole qui constituent l’équipe SAPAA du Burkina Faso.
  • Juillet 2012: Résultats du SAPAA sur le riz présentés au cabinet du Ministère.
      • Octobre 2012:  Rapport pays finalisé. Télécharger le dossier

      • Novembre 2012: Atelier technique  Mali-Burkina Faso à Ouagadougou pour comparer les résultats SAPAA des deux pays.

      • Avril 2013: Atelier technique pour présenter les résultats SAPAA aux autres pays de l’UEMOA.
      • Juin 2013: Résultats du SAPAA présentés au Conseil Economique et Social par le Représentant de la FAO et le Directeur général de la Direction Générale de la Promotion de l'Économie Rurale (DGPER).
      • Juillet-Septembre 2013:
        - Les résultats du SAPAA contribuent à l’élaboration de la Politique Nationale pour la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle
        - L’équipe SAPAA du Ministère de l’Agriculture présente les résultats du SAPAA à l’Institut National pour la Recherche Agricole (INERA).
      • Octobre 2013: L’équipe SAPAA du Ministère de l’Agriculture participe au comité  de prévision de la situation alimentaire.
      • Novembre 2013: Le partenariat entre la FAO et le Département de l’Economie et des Statistiques Sectorielles du Ministère de l’Agriculture et de la Sécurité Alimentaire*, connu auparavant sous le nom de DGPER, a été réaffirmé.
      • Février 2014: L’équipe SAPAA du Burkia Faso organise son propre atelier de renforcement des capacités. La formation est dispensée par le personnel du Ministère qui travaille sur le suivi et analyse dans le cadre du SAPAA. Le personnel forme de jeunes fonctionnaires nouveaux arrivants à la DGESS et dans d’autres divisions.
      • Mars 2014: L’équipe du Burkina Faso actualise les indicateurs du SAPAA pour couvrir les années de 2011, 2012 et 2013.

      Partenaires pour l’analyse des politiques

      Partenaires pour le dialogue politique

      Produits de base analysés

      • La Division générale de la promotion de l’économie rurale (DGPER) du Ministère de l’agriculture [site internet]

      • Des unités de divers ministères qui ont fourni des données pour l’analyse SAPAA
      • Le Secrétariat permanent de la Coordination des politiques sectorielles agricoles (SP/CPSA)[site internet]

      • La Division générale de la promotion de l’économie rurale (DGPER)

       

      • Maïs
      • Riz
      • Bétail
      • Coton
      • Arachide
      • Huile de coton
      • Gomme arabique
      • Sésame
      • Sorgho
      • Oignon
      • Niébé

      Principales conclusions

      • Les politiques et les dépenses publiques tendent à se focaliser sur le riz et le coton alors qu’une attention plus grande devrait être portée sur d’autres secteurs comme celui de l’élevage. De façon générale, les politiques actuelles et la structure des marchés font que les agriculteurs obtiennent des prix inférieurs à ceux qu’ils pourraient potentiellement percevoir.

      • Bien que le Burkina Faso continue d’allouer plus de dix pour cent de son budget au secteur agricole, la part totale a baissé de quatre pour cent entre 2006 et 2010. En outre, la priorité du budget s’éloigne du développement rural pour se tourner vers des politiques spécifiquement agricoles.

      • Entre 2005 et 2010, les agriculteurs du Burkina Faso ont perçu des prix inférieurs à ceux qui auraient prévalu dans un environnement politique plus favorable et avec un meilleur fonctionnement des marchés. De plus, les prix bas perçus par les agriculteurs ne se sont pas traduits par des prix plus bas pour les consommateurs.

      Ressources clés

      • Neuf notes techniques sur les incitations et pénalisations du marché au Burkina Faso pour le maïs, le riz, le bétail, le coton, les cacahuètes, l’huile de coton, la gomme arabique, le sésame, le sorgho et l’oignon.

      • Une analyse détaillée des dépenses publiques pour soutenir l’agriculture et le développement rural au Burkina Faso.

      • Un rapport pays complet.

      • Une base de données comprenant tous les indicateurs générés par l’analyse

      • Un renforcement de capacité dans l’analyse des incitations et pénalisations ainsi que des dépenses publiques

        Pour en savoir plus  Lire le rapport pays complet

      Burkina Faso Policy Briefs

        Bill & Melinda Gates Foundation website OECD website NEPAD website OECD website US Aid website World Bank website