FAO.org

Accueil > Country_collector > Maroc > Actualités > Detail
Maroc

Le navire Dr. Fridtjof Nansen démarre du Maroc pour commencer de nouvelles aventures scientifiques le long de la côte Nord-Ouest et la côte Ouest de l’Afrique

08/05/2017

, Casablanca / Le Caire / Accra – Le navire de recherche marine le plus avancé au monde et le seul navire de recherche battant le pavillon de l’ONU, Dr. Fridtjof Nansen, commence son premier voyage de recherche aujourd’hui de Casablanca, au Maroc.

Le nouveau navire de Nansen, le troisième d’une collaboration s’étalant sur 43 ans entre la FAO et la Norvège, a officiellement débarqué du port d’Oslo en mars dernier. Dans le discours prononcé au cours de la cérémonie, la Première Ministre Norvégienne Erna Solberg, a noté que la science et la collaboration internationale étaient les éléments clés pour la mise en œuvre du programme de développement d’ici 2030. Elle a souligné que Nansen représente un excellent exemple de collaboration internationale visant à surveiller la santé des océans.

Après son départ, Nansen a navigué de la Norvège au Maroc, où il entreprend maintenant un ambitieux voyage d’enquête à Casablanca, avant de continuer le long de la côte du Maroc, puis la Mauritanie, la Guinée-Bissau, le Sénégal et la Guinée. Le voyage d’enquête est divisé en quatre étapes différentes s’étalant du 8 mai au 18 juillet avant d’arriver à son port final à Conakry, en Guinée.

La zone à étudier comprend le versant continental et le talus supérieur de la côte Ouest de l’Afrique. Elle va fournir des échantillons de l’écosystème pélagique des eaux peu profondes, jusqu’à 500 mètres de profondeur. Cela comprendra des enregistrements acoustiques, des conditions de mesure hydrographiques, l’abondance et de la répartition spatiale du plancton et la présence de débris marins et d’autres polluants tels que les microplastiques.

Il est tout à fait normal que le nouveau Nansen commence son voyage à partir de la capitale économique du Maroc. Avec ses 3500 kilomètres de littoral le long de la Méditerranée et de l’Atlantique, et sa production nationale de pêche s’élevant à 1,3 million de tonnes en 2014, le Maroc est le plus grand producteur de pêche maritime en Afrique et se positionne au 25ème rang au niveau mondial.

M. Michael George Hage, Représentant de la FAO a souligné que les recherches menées par le navire, soutenues par le projet Nansen de la FAO, sont fondamentales pour la mise en place d’une bonne gestion des ressources océaniques et des écosystèmes. Elles jouent un rôle indispensable dans la réussite de «l’Initiative Ceinture Bleue », lancée par le Maroc lors de la COP22. L’action s'inscrit dans la continuité de l’Initiative de la FAO en faveur de « la Croissance bleue » et de la Conférence des Nations Unies qui sera convoquée au Siège de l'ONU à New York du 5 au 9 juin 2017 pour soutenir la mise en œuvre de l'Objectif de Développement Durable 14.

M. Are-Jostein Norheim, Ambassadeur de la Norvège au Maroc a déclaré que le navire Dr. Fridtjof Nansen est le navire de recherche le plus avancé au monde. Il regroupe une technologie de pointe avec une expertise de classe mondiale de la gestion des ressources marines. Il est conçu pour générer les connaissances dont nous avons besoin pour gérer durablement nos ressources océaniques. Il a ajouté que ce navire de recherche est un symbole de ce que nous pouvons réaliser ensemble lorsque la connaissance et la technologie sont combinées avec la coopération internationale et la détermination politique.

S.E M. Aziz Akhannouch, le Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Durable et des Eaux et Forêts a déclaré que « le nouveau Navire de recherche scientifique Nansen est une opportunité extraordinaire pour les scientifiques africains à plusieurs titres. Il nous permettra d'entreprendre de nouveaux champs de recherche, d'avoir à notre disposition un outil de recherche commun permettant de renforcer notre coopération Sud-Sud et enfin de développer nos compétences dans les domaines océanographiques et halieutiques ».