FAO.org

Accueil > Country_collector > Maroc > Actualités > Detail
Maroc

Démarrage de deux Projets d’Assistance Technique au Maroc

Photo 1 : Atelier Cactus : La participation de plus de 50 participants représentants les institutions nationales et internationales : ONSSA, INRA, ICARDA, FAO, CAM,ONCA, MAPMDREF,IAV Hassan II, Fondation OCP, IAV, COMADER. Photo 2 : Atelier Quinoa : La participation de plusieurs institutions nationales et internationales : Ambassade de l’Argentine, Ambassade du Chili, Fondation OCP, Association des Producteurs de Céréales, IAV, ADA, MAPMDREF, FAO, CAM
14/06/2017

Rabat Deux journées, les 14 et 15 juin 2017 ont constitué le démarrage de deux nouveaux projets déterminants pour la protection du Cactus et la préservation de la sécurité alimentaire. Le Cactus est une culture économiquement importante pour le Maroc, particulièrement, depuis la modernisation de l'agriculture marocaine à travers la stratégie Plan Maroc Vert (PMV) qui encourage la plantation de cactus comme culture alternative dans les régions moins favorables.  La promotion de la production de Quinoa, dont la durabilité des systèmes de culture est d'une importance capitale, représente pour nombreux agriculteurs vulnérables et aux revenus modestes, dans les régions arides et semi-arides Marocaines, une garantie à la sécurité alimentaire.

Lutter et stopper la propagation de la Cochenille du Cactus sur le territoire national

La menace de la cochenille Dactylopius opuntiae (CDO) qui ravage les cactus au Maroc est récente. L'origine de l'infestation est difficile à établir, mais c'est probablement d'Espagne où l’insecte a été signalé à Murcia en 2006 et à Almeria en 2013. Ce nouveau projet s’inscrit en appui au Plan Maroc Vert du Gouvernement du Royaume du Maroc et permettra d’aider l’Office national de la sécurité sanitaires des produits alimentaires (ONSSA) à contrôler, lutter et arrêter la propagation de la cochenille du cactus sur le territoire national et prévenir son expansion aux autres pays du Maghreb. Sa mise en œuvre permettra d’éviter des dommages économiques et écologiques importants. En effet, l’expansion géographique du cactus coïncide avec les zones marginales où l’activité principale est l’élevage. Le cactus représente le tiers de la ration du cheptel dans ces zones déjà en manque de ressources fourragères et le nombre d’agriculteurs/éleveurs dépendant directement ou indirectement de la culture du cactus est considérable. L’objectif principal de ce Projet d’Assistance Technique est de circonscrire le ravageur dans les zones infestées, avec application des mesures phytosanitaires de lutte dans l’objectif de son éradication. Diverses actions de renforcement des capacités des acteurs concernés dans la détection, la surveillance et le contrôle et l'éradication de la cochenille (Dactylopius opuntiae) au Maroc seront réalisées pour un budget total de 417 000 USD.