FAO.org

Accueil > Region_collector > Proche-Orient et Afrique du Nord > Nouvelles > Detail
Bureau régional de la FAO pour le Proche-Orient et l’Afrique du Nord

Formation sur la cartographie des cultures par télédétection

L’agriculture tunisienne à l’heure des informations géo-spatiales

Tunis du 16 au 20 Avril 2018 : La FAO démarre aujourd’hui une formation sur la cartographie des cultures par télédétection en partenariat avec le ministère de l’Agriculture des Ressources Hydrauliques et de la Pêche. Cette activité consolide le renforcement des compétences nationales pour une exploitation optimale des technologies géo-spatiales dans le développement agricole. Elle s’intègre dans le cadre du projet relatif à la productivité et la durabilité de l’eau dans la région Proche Orient Afrique du Nord et s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’Agenda 2030, notamment l’Objectif de Développement Durable 6 relatif à l’efficacité et à la productivité de l’eau. Ce projet est financé par l'Agence Suédoise de coopération internationale au développement (SIDA) et mis en œuvre en partenariat avec la Ligue des Etats Arabes, l'ICARDA, l’UNESCO, l’Institut de Stockholm pour l’Environnement (SEI) et l’Institut Royal de Technologie de Stockholm (KTH) et l'Université de Cordoba.

Un travail important sur la cartographie des cultures a déjà démarré en Tunisie (avril2016). Ce travail a porté sur l'application en Tunisie des méthodes permettant d’améliorer la fiabilité de l'étalonnage et de la validation au sol des informations issues de la télédétection. Il a également permis de définir les types de cultures à cartographier, à identifier l'étendue des zones à surveiller et à inclure également l’élaboration d’un protocole de validation sur le terrain pour l’utilisation de la télédétection.

La présente formation consacrera ses travaux à la détermination d’une cartographie des cultures et d’un mécanisme permettant le suivi et évaluation de la productivité de l’eau en agriculture. Dans son allocution, Mr Michael Hage, Coordinateur de la FAO en Afrique du Nord a affirmé que la cartographie des cultures est une importante activité transversale. En effet, elle permet de disposer de données fiables et récentes pour guider les décideurs. C’est pourquoi les données, méthodes et outils géo-spatiaux que l’on peut définir simplement comme des informations dynamiques et en temps réel, sont utiles à l’agriculture. La FAO a plus de 30 années d’expérience dans l’élaboration et l’utilisation de données, de méthodes et d’outils géo-spatiaux, qui servent à planifier et à concrétiser le développement durable aux niveaux national, régional et mondial. Elle a, par ailleurs, développer des relations de partenariat avec des universités et des centres spécialisés de haut niveau, pour la mise en œuvre de plans d’action et de programmes comportant des activités liées à la gestion des ressources en eau en agriculture en favorisant des synergies entre les scientifiques et les agents de développement.


17/04/2018

Partagez