FAO.org

Accueil > Region_collector > Proche-Orient et Afrique du Nord > Nouvelles > Detail
Bureau régional de la FAO pour le Proche-Orient et l’Afrique du Nord

Evaluation du système national de contrôle des aliments en Tunisie

« La FAO et l’OMS promeuvent un nouvel instrument d'évaluation de contrôle des aliments »

Tunis, 6 au 9 Août 2018: L’atelier national inauguré aujourd’hui par Michael Hage, Coordinateur de la FAO pour l’Afrique du Nord et Représentant pour la Tunisie, Mr Mohamed Meftah, directeur de cabinet au ministère de la santé et Mr Mohamed Lahbib Ben Jamaa, DG de la protection et du contrôle de la qualité des produits agricoles (MARHP)va permettre à la Tunisie de procéder à une analyse globale et la doter d’un instrument inédit d’évaluation de son système national de contrôle des aliments. Cet atelier introductif et de formation vise à informer les décideurs et les autorités compétentes sur ce nouvel instrument FAO/OMS qui va consolider le processus d’évaluation national des aliments en Tunisie.  Grâce à une approche et à la méthodologie préconisée, les compétences nationales seront en mesure d’évaluer, de manière structurée, transparente et mesurable, la performance du système de contrôle tout au long de la chaîne alimentaire et contrôler et évaluer les progrès dans la durée. Cet instrument est le seul qui permet une analyse globale du système national de contrôle des aliments, ancré sur les principes du Codex et des bonnes pratiques internationalement reconnus. A ce jour, il a été testé de manière concluante au Maroc, la Gambie, la Zambie, la Sierra Leone, le Zimbabwe, la Moldavie, l'Indonésie, l'Iran et le Malawi.

L’Initiative arabe pour la sécurité sanitaire des aliments et la facilitation du commerce (SAFE) est financé par l'Agence suédoise de développement international (SIDA). Il s’agit d’un projet de renforcement des capacités, mis en œuvre par l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) en collaboration avec la Ligue des États Arabes, l'Organisation arabe pour le développement industriel et minier (AIDMO) et l'Organisation Arabe de développement agricole (AOAD). Suite à une requête de la Tunisie, l'ONUDI a sollicité la collaboration et l’appui de la FAO pour la conception, la direction et la mise en œuvre de programmes d'activités et ce dans le cadre d'un accord de coopération technique signé entre la FAO et l’ONUDI en février 2018.

Dans son allocution, Mr Michael Hage, Coordinateur de la FAO pour l’Afrique du Nord et Représentant pour la Tunisie a précisé que ce projet entre dans les prérogatives de l’Objectif de Développement Durable 2 qui vise à éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable.  Il a rappelé que « la sécurité sanitaire des aliments et leur contrôle sont des domaines de travail de longue date pour la FAO et l'OMS et les deux organisations ont élaboré des Directives pour renforcer les systèmes nationaux de contrôle des aliments ainsi que des approches pour soutenir l'amélioration continu au niveau des pays ».

Lors des travaux de cet atelier d'information et de formation, il est attendu une appropriation de ce nouvel instrument d'évaluation et une compréhension commune de sa portée, de sa méthodologie et de son approche. Un engagement fort et au plus haut niveau de prise de décision est requis pour soutenir ce nouveau processus d’évaluation. Par ailleurs, les points focaux désignés par chaque autorité compétente seront formés notamment en matière d’identification et de genèse et collecte de données illustrant (évidences) les actions posées par les autorités compétentes.


08/08/2018

Partagez