Bureau régional de la FAO pour le Proche-Orient et l’Afrique du Nord

Remodeler l’avenir de l’alimentation et de l’agriculture au Proche-Orient et en Afrique du Nord

La FAO souligne la nécessité de transformer les systèmes alimentaires en accélérateurs des objectifs de développement durable

©FAO/Hamada Soliman - Remodeler l’avenir de l’alimentation et de l’agriculture au Proche-Orient et en Afrique du Nord

20 janvier 2019, Le Caire - Les pays de la région du Proche-Orient et de l'Afrique du Nord (NENA) sont confrontés à de nombreux défis communs pour améliorer la sécurité alimentaire, la nutrition et le développement agricole inclusif. Les récents conflits et l'instabilité civile dans certains pays de la région ainsi que la croissance démographique rapide, la faible croissance de la productivité agricole la rareté et la fragilité des ressources naturelles et la menace du changement climatique ont aggravé la situation, met en garde aujourd'hui l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

En réponse à cette situation, la FAO a entrepris d'organiser une réunion technique consultative régionale au Caire pendant deux jours, réunissant des hauts fonctionnaires des pays de la région du Proche-Orient et de l'Afrique du Nord, des représentants permanents auprès de la FAO, et des partenaires pour examiner les tendances et les défis régionaux actuels et émergents.

Les tendances des divers indicateurs de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans la région seront analysées et discutées en vue de tirer des enseignements et des meilleures pratiques qui pourront être utilisés pour répondre aux défis communs.

La réunion technique consultative régionale est un forum pour les délibérations techniques de fond sur les sujets thématiques et les domaines programmatiques jugés importants pour les pays de la région.

La réunion s'appuiera sur les longs travaux de la FAO visant à réaliser le programme durable de 2030, notamment la convocation de la 35ème session de la Conférence régionale pour le Proche-Orient (NERC-35).

« Les discussions permettront de définir la feuille de route et le cadre de travail pour les délibérations de la prochaine Conférence régionale », a souligné M. Abdessalam Ould Ahmed, Sous-Directeur général de la FAO et Représentant régional pour le Proche-Orient et l'Afrique du Nord.

Il est également prévu d'examiner les sujets relevant du thème général de la Conférence régionale : Transformer les systèmes alimentaires pour atteindre les objectifs de développement durable.

« Les systèmes alimentaires, la façon dont nous produisons, commercialisons, transformons et consommons les aliments, affectent les aspects de nos sociétés : économiques, sociaux et environnementaux » a déclaré M. Ould Ahmed. Il est essentiel de les transformer en accélérateurs de progrès des ODD pour atteindre plusieurs objectifs fondamentaux de l'Agenda 2030, notamment mettre fin à l'extrême pauvreté, lutter contre la faim et toutes les formes de malnutrition, protéger et restaurer la biodiversité et les ressources naturelles du monde, et renforcer la résilience aux changements climatiques.

Les domaines thématiques spécifiques sur lesquels la réunion se concentrera seront ceux qui concernent l'état de la sécurité alimentaire dans la région et la nécessité d'assurer une alimentation saine à une population de plus en plus urbanisée. Elle abordera également la façon de construire des communautés agricoles résilientes pour stimuler les économies locales et promouvoir l'emploi rural, ainsi que l'importance d'assurer la durabilité de l'environnement compte tenu des effets de la pénurie d'eau et du changement climatique.

À propos de la Conférence régionale de la FAO pour le Proche-Orient

La conférence régionale, actuellement présidée par le gouvernement d'Oman, se réunit tous les deux ans pour discuter des progrès accomplis en matière de sécurité alimentaire, d'amélioration des moyens de subsistance et d'éradication de la faim sous toutes ses formes et pour convenir des mesures politiques nécessaires.

Elle est l'organe directeur suprême de la FAO au niveau régional et fixe les priorités de travail pour le prochain exercice biennal.

La 35ème session de la Conférence régionale pour le Proche-Orient (NERC35) réunira environ 150 participants issus de ministres et de délégations gouvernementales de tous les pays de la région, ainsi que des représentants d'organisations de la société civile et du secteur privé, afin de définir une feuille de route pour les travaux futurs sur les défis communs en matière de sécurité alimentaire.

 


20/01/2020

Partagez