FAO.org

Accueil > Médias > Nouvelles

La croissance de la production mondiale de bois s'accélère

L’envolée est tirée par la croissance économique, les nouvelles capacités de production en Europe de l'Est et la demande de biocarburant

21 décembre 2017, Rome – Pour la septième année consécutive, la production mondiale des principaux produits ligneux s’est envolée en 2016 atteignant un taux de croissance de 3 à 6 pour cent, selon les nouvelles données publiées aujourd'hui par la FAO.

La croissance la plus rapide des principaux produits ligneux (bois rond industriel, sciages, panneaux à base de bois, granulés de bois) a été enregistrée en Asie-Pacifique, en Amérique du Nord et en Europe. Elle a été tirée par une croissance économique positive et de nouvelles capacités de production en Europe de l'Est (notamment la production de panneaux de particules et de panneaux à copeaux orientés), ainsi que par la demande croissante de bioénergie.

«A l'échelle mondiale, la production de tous les principaux produits ligneux s'est progressivement rétablie en 2010-2016 après la crise économique de 2008-2009», a déclaré M. Mats Nordberg, forestier principal de la FAO. «En 2016, le rythme de croissance dans le secteur du bois a doublé par rapport à l'année précédente et cette tendance positive devrait se poursuivre en 2017-2018 en raison du développement économique mondial et de la demande accrue d'énergie renouvelable».

L’essor de la production de panneaux de particules

La production mondiale de panneaux de particules et de panneaux à copeaux orientés, couramment utilisés dans la fabrication et la construction de meubles, a connu la croissance la plus rapide parmi toutes les catégories de produits ligneux.

Le taux de croissance de la production de panneaux de particules est passé de 0,3% en 2015 à 8% en 2016, alors que la production mondiale de panneaux à copeaux orientés a augmenté de 10% l'année dernière contre 7% en 2015. La hausse est due principalement à la construction de nouvelles usines en Europe de l'Est, y compris la Fédération de Russie, et à une production accrue en Chine et en Amérique du Nord.

La Russie a récemment dépassé le Canada et l'Allemagne pour devenir le troisième producteur et consommateur de panneaux dérivés du bois après la Chine et les Etats-Unis.

Durant la période 2014-2016, le Canada a connu une croissance à deux chiffres de la production et des exportations de panneaux à base de bois grâce à l'augmentation de ses ventes aux Etats-Unis en raison de la reprise de l'économie américaine et du redressement du marché de l’immobilier.

La Chine, quant à elle, a  enregistré la plus forte augmentation (+42%) de la production de panneaux à base de bois entre 2012 et 2016.

«Une croissance rapide de la production de panneaux à base de bois signifie stocker plus de carbone pendant de plus longues périodes par rapport à d'autres catégories de produits du bois comme les pâtes et papiers ou le bois de chauffage. Cela contribue à réduire les émissions de carbone dans l'atmosphère. Une autre tendance positive est l'augmentation du bois recyclé utilisé dans les panneaux, qui empêche également la libération de carbone», a indiqué M. Nordberg.

Le boom des pellets de bois se poursuit

La production de granulés de bois ou pellets a considérablement augmenté ces dernières années, le but recherché étant d’atteindre les objectifs de bioénergie fixés par l'Union européenne.

En 2016, la production mondiale de pellets a augmenté de 6%, atteignant 29 millions de tonnes dont plus de la moitié a été commercialisée à l'échelle internationale.

L'Europe et l'Amérique du Nord représentaient ensemble la quasi-totalité de la production mondiale (58% et 32% respectivement) ainsi que la part du lion de la consommation mondiale (81% et 8% respectivement).

Une augmentation de 0,7 million de tonnes des importations et de la consommation du Royaume-Uni et de la République de Corée a contribué à l'augmentation de la consommation et des importations mondiales. Ces deux pays ont, en effet, lancé des politiques nationales d'énergie renouvelable.

La consommation de granulés de bois en Asie a augmenté de 17%. La République de Corée est devenue le troisième importateur de granulés de bois après le Royaume-Uni et le Danemark, entraînant, par ricochet, l’augmentation de la production de granulés de bois au Viet Nam, en Malaisie, en Indonésie et en Thaïlande. Les importations de granulés de bois ont également augmenté au Japon et en Chine.

Les statistiques de la FAO sur les produits forestiers couvrent 55 catégories de produits, 21 groupes de produits et 245 pays et territoires.

Photo: ©FAO/Yanshu Li
Usine de meubles et de panneaux de particules à Kunming, dans la province du Yunnan (Chine).

Partagez