FAO.org

Accueil > Médias > Nouvelles

Le couple royal suédois reçu par les chefs de la FAO, du FIDA et du PAM

Les prix alimentaires, le changement climatique et la crise financière au centre des entretiens

Photo: ©FAO/Alessandra Benedetti
Le Roi Carl XVI Gustaf de Suède et la Reine Silvia accueillis par M. Jacques Diouf à leur arrivée à la FAO
 

26 mars 2009, Rome - Le couple royal suédois s'est entretenu ce matin avec les chefs des trois organisations des Nations Unies basées à Rome au sujet de la situation alimentaire mondiale, des effets du changement climatique sur l'agriculture et de l'impact de la crise financière sur les prix alimentaires.

Au cours de leur visite officielle en Italie, le Roi Carl XVI Gustaf et la Reine Silvia ont rencontré M. Jacques Diouf, Directeur général de la FAO, M. Lennart Båge, Président du Fonds international de développement agricole (FIDA), et Mme Josette Sheeran, Directeur exécutif du Programme alimentaire mondial (PAM).

Le couple royal était accompagné par M. Carl Bildt, Ministre des affaires étrangères, et M. Lars Leijonborg, Ministre de l'éducation supérieure et de la recherche.

"La Suède est l'un des principaux pays donateurs de la FAO et a soutenu, au fil des ans, la lutte contre la faim et la sous-alimentation", a déclaré notamment M. Jacques Diouf, Directeur général de la FAO.

"Grâce à son aide généreuse de 41,4 millions de dollars en 2008, des millions d'agriculteurs affectés par des catastrophes ont pu reprendre leurs activités. Réduire le nombre actuel d'affamés - 963 millions de personnes - nourrir une population mondiale de 9 milliards en 2050 et, dans le même temps, sauvegarder les ressources naturelles et les écosystèmes menacés par le changement climatique sont des défis que nous devons relever et, pour cela, nous avons besoin du soutien permanent de la Suède", a ajouté M. Diouf.

A signaler que le total des contributions extrabudgétaires de la Suède à la FAO a atteint 35,9 millions de dollars en 2007.

De son côté, M. Lennart Båge, Président du FIDA, a déclaré: "La Suède a toujours été un allié crucial du FIDA et, surtout, des agriculteurs pauvres que notre organisation soutient. L'appui énergique de la Suède à la récente reconstitution des resources du FIDA nous permettra d'élargir considérablement nos activités visant à l'atténuation de la pauvreté et de la faim dans les pays en développement. En effet, nous anticipons un programme de travail de quelque 3 milliards de dollars entre 2010 et 2012 avec des cofinancements qui porteraient le total des investissements à 7,5 milliards de dollars."

"La Suède, un donateur de première classe, offre des contributions généreuses et flexibles pour soulager les affamés et défend sans relâche la cause des plus pauvres et des plus vulnérables, surtout en cette période de crise économique mondiale", a déclaré, pour sa part, Mme Josette Sheeran, Directeur exécutif du PAM. Et d'ajouter que la contribution de la Suède en 2009 passera à 59,4 millions de dollars, contre 46,6 millions de dollars en 2008, soit une augmentation de 22 pour cent.

La rencontre du couple royal suédois avec les chefs des trois agences de l'ONU a eu lieu au siège de la FAO, dans la capitale italienne.