FAO.org

Accueil > Médias > Nouvelles

AgriCord et la FAO unissent leurs forces afin de renforcer leur aide aux organisations de producteurs

Le nouveau partenariat se focalisera sur le développement des capacités des petits exploitants agricoles en vue de lutter contre le changement climatique et d’améliorer leurs moyens d’existence

27 février 2018, Rome - La FAO et AgriCord, un organisme international regroupant des agri-agences mandaté par des organisations de producteurs,  unissent leurs forces afin de faciliter la participation des petits exploitants agricoles et des agriculteurs familiaux aux prises de décision et au dialogue politique, de renforcer les capacités institutionnelles et organisationnelles et d'améliorer leur accès aux marchés et à la finance.

Selon AgriCord et la FAO, agir de la sorte permettra de libérer leur potentiel pour améliorer les moyens d'existence et combattre le changement climatique.

S'appuyant sur plusieurs années de partenariat fructueux, AgriCord et la FAO ont signé aujourd'hui un protocole d'accord en vue d'intensifier leurs efforts visant à renforcer les capacités des organisations de producteurs. Il s'agit également de renforcer leur rôle essentiel dans le cadre des efforts visant à réduire la pauvreté en milieu rural.

Le nouvel accord signé par M. Daniel Gustafson, Directeur général adjoint de la FAO, et  M. Jean-François Isambert, Président d'AgriCord, expose les termes et conditions des projets conjoints qui s'étaleront sur une période de cinq ans.

L'accord portera principalement sur le soutien aux organisations de producteurs en milieu rural et visera à faciliter l'accès des petits exploitants agricoles et des agriculteurs familiaux aux marchés et à la finance et à développer des capacités techniques pertinentes en vue de s'adapter au changement climatique.

Il sera notamment question d'encourager l'apprentissage entre agriculteurs, le partage de connaissances et la Coopération Sud-Sud, ce qui permettra aux parties d'étendre la portée géographique de leur collaboration.

«Les partenariats avec les organisations de producteurs sont précieuses pour la FAO car elles sont indispensables à la mise en œuvre des Objectifs de développement durable. Nous sommes ravis de renouveler et d'élargir le partenariat qui nous lie à AgriCord et qui permettra ainsi de connecter ces nombreuses agri-agences aux programmes de la FAO. Cela permettra également aux organisations rurales et aux organisations de producteurs d'améliorer leurs entreprises, de promouvoir l'égalité des sexes, de faciliter l'accès aux marchés et aux chaînes de valeur, de renforcer leur participation aux plaidoyers politiques, d'améliorer la gestion durable des fermes et des forêts et d'améliorer le partage des informations face au changement climatique, ainsi que les nombreuses autres pressions auxquelles sont confrontées les agriculteurs à travers le monde», a déclaré M. Gustafson.

 «Les agriculteurs évoluant sur des fermes viables, mais aussi leurs organisations, sont de véritables catalyseurs pour assurer une offre alimentaire de qualité, des services environnementaux et répondre aux problématiques du changement climatique : les agriculteurs sont les mieux placés pour trouver les meilleures solutions sur ces questions, et leurs organisations ont la capacité à les déployer. Au niveau mondial, les agriculteurs organisés peuvent parler pour eux-mêmes et défendre leurs intérêts collectivement. C'est là ce que promeut AgriCord», a expliqué M. Isambert.

 «Le renouvellement du partenariat AgriCord-FAO renforce le soutien aux organisations de producteurs afin d'aboutir à des résultats immédiats pour la sécurité alimentaire mondiale et la résilience économique, écologique et climatique. Les actions innovantes des agriculteurs organisés impulsent un développement rural inclusif et durable pour les femmes, les jeunes et les hommes», a-t-il ajouté.

L'accord exploitera pleinement les avantages des deux organisations, notamment le travail de la FAO en vue de développer le dialogue politique et sa présence sur le terrain et le travail d'AgriCord visant à développer les capacités organisationnelles et institutionnelles des organisations de producteurs, en particulier celles liées au commerce. Ce partenariat stratégique permettra également d'améliorer l'efficacité des pays dans le cadre de leurs efforts visant à réaliser le Programme de développement durable à l'horizon 2030, en fournissant un savoir essentiel et une expertise technique.

AgriCord et la FAO travaillent ensemble depuis 2012 dans le cadre du Mécanisme Forêts et paysans (FFF) - un partenariat entre la FAO, l'Institut international pour l'environnement et le développement (IIED), l'Union mondiale pour la conservation de la nature (IUCN) et AgriCord. Le partenariat vise à promouvoir une gestion durable des forêts et des fermes, en aidant les organisations locales, nationales, régionales et internationales à répondre aux besoins de leurs populations en Asie, en Afrique et en Amérique latine. AgriCord sera le partenaire en charge de la mise en œuvre de la seconde phase du FFF de 2018 à 2022.

Chaque année, AgriCord soutient plus de 200 organisations de producteurs  dans plus de 50 pays en développement.

Photo: ©FAO/Filipe Branquinho
Renforcer les chaînes de valeur agricoles et faciliter l’accès aux marchés des associations d’agriculteurs à Lioma, au Mozambique.

Partagez