FAO.org

Accueil > Médias > Nouvelles

Le Fonds vert pour le climat approuve un projet destiné à lutter contre le changement climatique, la faim et la pauvreté au Paraguay

17 000 familles vulnérables, dont la majorité provient des communautés autochtones, bénéficieront de cette initiative

27 février 2018, Rome -  Le Fonds vert pour le climat(GCF) a approuvé un projet d'une valeur de 90 millions de dollars, développé par la FAO et par le gouvernement du Paraguay, visant à s'adapter au changement climatique et à en atténuer les effets.

La décision, la première du genre pour une proposition de financement portée par la FAO auprès du GCF, a été formalisée lors de la 19ème  réunion du Comité de Direction du Fonds vert pour le climat, qui se tient du 27 février au 2 mars 2018.

Le projet «Pauvreté, reboisement, énergie et changement climatique (Pobreza, Reforestación, Energía y Cambio Climático - PROEZA)» s'articule autour de trois volets qui seront mis en œuvre sur une période de cinq ans. Le projet est financé à hauteur de 65,2 millions de dollars par le  gouvernement du Paraguay, tandis que la subvention du GCF s'élève à 25 millions de dollars.

«PROEZA est un exemple clair des projets de transformation innovants et nécessaires afin de réaliser les Objectifs de développement durable et de respecter les engagements pris dans le cadre de l'Accord de Paris sur le climat. Nous ne pouvons atteindre l'objectif Faim Zéro sans créer des moyens d'existence résilients, durables et assurer une certaine sécurité alimentaire», a déclaré M. José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO.

Le projet vise à atténuer les effets négatifs du changement climatique dans le pays, tout en réduisant la pauvreté rurale, en luttant contre la déforestation et en atténuant les émissions de gaz à effet de serre. Son objectif sera également de faciliter la transition vers une gestion durable des forêts en vue de réduire les pertes nationales de couvert forestier et d'améliorer la qualité de vie de près de 17 000 familles vulnérables dans huit départements à l'est du Paraguay. La plupart des bénéficiaires de ce projet sont issus des communautés autochtones.

Innovant et transformationnel

L'aspect innovant et transformationnel de PROEZA est la promotion d'une approche holistique en vue de renforcer la résilience face au changement climatique dans des zones cibles. Dans cette optique, PROEZA marquera une évolution radicale, passant de décisions et d'actions prises de manière individuelle et spécifique à chaque secteur à des prises de décisions uniformes et coordonnées, dans un cadre institutionnel.

Le projet apportera un soutien technique et une motivation supplémentaire en vue d'adopter des pratiques agroforestières durables, de renforcer le régime foncier et d'améliorer l'utilisation domestique de la biomasse. Un élément clé du projet est de permettre aux ménages les plus pauvres de produire de la nourriture, tout en ayant recours à des méthodes résilientes face au climat, et d'émettre très peu de gaz à effet de serre, et ce, grâce au programme de protection sociale du gouvernement.

Le projet s'inscrit le cadre des efforts du Paraguay visant à respecter ses Contributions prévues déterminées au niveau national (CPDN), qui fait office de feuille de route vers la réalisation de l'Accord de Paris sur le climat. Sur le plan mondial, l'agriculture est le deuxième plus important contributeur aux gaz à effet de serre et occupe une place privilégiée dans les engagements relatifs à la lutte contre le climat dans de nombreux pays.

La collaboration avec le Fonds vert pour le climat

Le Fonds vert pour le climat est le principal fonds de finance mondiale en vue de lutter contre le changement climatique et se base sur les engagements de chaque pays à mobiliser 100 milliards de dollars d'ici 2020. La structure finance des projets qui travaillent à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à renforcer la résilience face au changement climatique.

Photo: ©FAO/
La FAO participe aux efforts visant à protéger les forêts du Paraguay.

Partagez