FAO.org

Accueil > Médias > Nouvelles

Contribution du Koweït de 5 millions de dollars en appui aux opérations d'urgence de la FAO au Yémen

Soutien à l’agriculture en faveur des familles éprouvées par la plus grande crise alimentaire mondiale

12 juillet 2018, Le Caire / Genève - Le gouvernement du Koweït a contribué à hauteur de 5 millions de dollars aux interventions agricoles d'urgence de la FAO pour améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition au Yémen qui fait face à la plus grande crise alimentaire mondiale.

Ce financement koweitien à l'appui du Plan d'intervention d'urgence de la FAO en faveur des moyens de subsistance au Yémen aidera à fournir une assistance aux populations souffrant de la faim. On estime à 8,4 millions le nombre des Yéménites gravement touchés par l'insécurité alimentaire.

Dans les gouvernorats d'Ibb et de Lahij, l’agriculture familiale sera soutenue par des interventions telles que la réhabilitation des canaux d'irrigation, la promotion des techniques traditionnelles de collecte de l'eau, l'engagement des femmes et des jeunes dans la gestion de l'eau, l'atténuation des risques d'inondation et des incitations afin que les agriculteurs utilisent leurs terres pour des cultures doubles plutôt que simples.

«La contribution généreuse du Koweït est essentielle au renforcement de la résilience des communautés rurales au Yémen et renforcera la collaboration entre la FAO et le Koweït pour relever les défis régionaux», a déclaré au Caire M. Abdessalam Ould Ahmed, Sous-Directeur général et Représentant régional de la FAO pour le Proche-Orient et l’Afrique du Nord.


«Ce nouvel accord ouvre un nouveau chapitre dans les relations entre l'Etat du Koweït et la FAO», a déclaré de son côté M. Jamal Al-Ghunaim, Représentant permanent de l'Etat du Koweït auprès des Nations Unies à Genève. «Nous devons travailler plus étroitement ensemble afin d’accélérer les efforts humanitaires en faveur du peuple yéménite et des autres pays en crise dans la région du Proche-Orient».

Déplacements massifs et malnutrition


Le conflit au Yémen s'est intensifié depuis mars 2015, affectant énormément la population et exacerbant les vulnérabilités existantes. L'expansion du conflit a également entraîné des déplacements de population à grande échelle et des taux élevés de malnutrition.



Aujourd'hui, quelque 75% (22,2 millions de personnes) de la population totale du pays, soit 29,3 millions d'habitants, ont besoin d'une aide humanitaire. 17,8 millions de Yéménites souffrent d'insécurité alimentaire, dont 8,4 millions sont gravement affaiblis par l'insécurité alimentaire.
 
«Cette contribution est très opportune pour aider la FAO à redoubler d’efforts afin de venir en aide aux communautés yéménites les plus vulnérables à renforcer leur résilience et améliorer leur sécurité alimentaire et nutritionnelle», a déclaré M. Rodrigue Vinet, expert en questions humanitaires et fonctionnaire responsable du Bureau de liaison de la FAO à Genève.

Le secteur agricole du Yémen est l'un des plus touchés par la crise actuelle et la production alimentaire locale a été gravement compromise. L'absence de services vétérinaires, conjuguée à la pénurie et au coût élevé des médicaments et des aliments pour animaux, a contribué à exacerber la médiocrité de la production agricole.

La réponse de la FAO


En réponse, la FAO a élaboré le Plan d'intervention d'urgence en matière de moyens de subsistance 2018 qui définit les principales interventions agricoles d'urgence à mettre en œuvre dans le cadre du Plan d'intervention humanitaire 2018 du Yémen.


L'objectif général est d'améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition, d'atténuer la pauvreté rurale et de renforcer la capacité du Yémen à gérer et à répondre aux risques et menaces dans le secteur agricole grâce à une approche fondée sur la résilience. Ce Plan reflète l'objectif stratégique de la FAO de renforcer les moyens de subsistance en aidant les pays à se préparer, à gérer et à répondre aux menaces et aux crises.

Dans le cadre de ce Plan d'intervention d'urgence en faveur des moyens de subsistance, la FAO a besoin de 57,1 millions de dollars pour aider 5,7 millions de personnes au Yémen cette année. Jusqu'à présent, 42,5 millions de dollars ont été reçus.

Photo: ©FAO/Soliman Ahmed
Un agriculteur préparant la terre pour la plantation dans le cadre d'un projet FAO au Yémen.

Partagez