FAO.org

Accueil > Médias > Nouvelles

Sommet Nelson Mandela pour la paix de l'ONU : là où un conflit survient, la faim augmente, dixit le Directeur général de la FAO

Graça Machel rejoint l’Alliance FAO-Lauréats du prix Nobel de la Paix

24 septembre 2018, New York - Il ne peut y avoir de sécurité alimentaire sans paix, ni de paix sans sécurité alimentaire. Tel était le message de M. José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO, lors du Sommet Nelson Mandela pour la paix, organisé aujourd'hui en marge de l'Assemblée générale de l'ONU à New York.

«Libérer le monde de la faim et du besoin contribue de manière significative à une paix durable. Une fois de plus, le centenaire de Nelson Mandela nous oblige à reconnaître que promouvoir les droits de l'homme et les libertés fondamentales, tout comme le droit à l'alimentation et au développement social et économique, sont essentiels afin de parvenir à une société inclusive et pacifique, conformément au Programme de développement durable à l'horizon 2030», a déclaré M. José Graziano da Silva.

Le sommet pour la paix a eu lieu en l'honneur du centenaire de la naissance de Nelson Mandela et a vu des dirigeants du monde entier renouveler leur engagement pour la paix.

Semer la sécurité alimentaire aujourd'hui, récolter la paix demain

Aujourd'hui, 821 millions de personnes dans le monde souffrent de faim et de malnutrition et la hausse de ces dernières années s'explique en grande partie par les conflits et les extrêmes climatiques.

«Nous ne manquons pas de preuves : là où un conflit survient, la faim augmente. Le lien est direct et les répercussions des guerres et des conflits sur la faim et la malnutrition sont encore pire si l'on sait que les dépenses mondiales en matière de matériel militaire continuent de croître, tandis que des pays choisissent de dédier de faibles, voire dans certains cas de moins en moins de ressources afin d'éradiquer la faim et la pauvreté», a indiqué le Directeur général.

Les conflits et la faim sont étroitement liés et la plupart des conflits affectent les zones rurales, perturbant les activités agricoles et limitant l'accès à la nourriture. La paix peut contribuer à éradiquer la faim, tandis que la sécurité alimentaire peut souvent aider à atténuer les conflits, voire à les prévenir.

 Graça Machel récompensée

Le Sommet pour la paix intervient alors que la FAO a attribué à Mme Graça Machel le titre de membre honoraire de l'Alliance FAO-Lauréats du prix Nobel de la Paix pour la sécurité alimentaire et la paix, reconnaissant la lutte héroïque qu'avait mené Nelson Mandela pour la liberté et la paix.

Mme Machel, veuve de Nelson Mandela, œuvre pour la défense des droits des femmes et des enfants au niveau international et a cofondé avec son ex-mari Les Elders, un groupe de dirigeants mondiaux.

«Je remercie Graça Machel d'avoir accepté ce prix, alors que nous célébrons le 100ème anniversaire de Madiba. C'est un honneur pour nous de l'avoir en tant que membre de l'Alliance. Dans un monde où la faim continue d'augmenter en raison des conflits, son action en faveur de la paix sera très importante», a déclaré M. José Graziano da Silva.

«Je suis très heureuse d'avoir reçu ce prix. Il est important de se souvenir que la paix est étroitement liée à la sécurité alimentaire, mais aussi à la nutrition», a déclaré Mme Machel lors de la cérémonie.

Le prix a été présenté en présence de Muhammad Yunus qui a gagné le Prix Nobel de la paix en 2006 et qui est également membre de l'Alliance des Lauréats pour la Paix.

«La FAO et l'Alliance sont prêtes à soutenir le travail de Mme Machel en matière de paix et de développement. Ce sera un honneur de contribuer à son travail», a souligné M. Yunus.

L'Alliance des Lauréats du prix Nobel de la Paix a été créée en 2016 par la FAO, avec pour mission de développer les discussions sur la manière dont la paix représente une condition sine qua non afin de parvenir à une sécurité alimentaire pour tous et sur la manière dont la sécurité alimentaire peut contribuer à la paix.

Oscar Arias Sánchez, Tawakkol Karman, Betty Williams, Juan Manuel Santos, Mairead Maguire, José Ramos Horta, Fredrik Willem de Klerk et Adolfo Pérez Esquivel comptent parmi les autres membres de l'Alliance.

Photo: ©FAO/Kevin Downs
De gauche à droite : Le Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva, la membre honoraire de l’Alliance des Lauréats du prix Nobel de la Paix, Graça Machel et le vainqueur du Prix Nobel de la paix 2006, Muhammad Yunus lors de la cérémonie de remise de prix à New York.

Partagez