FAO.org

Accueil > Médias > Nouvelles

Agenda agricole mondial : la FAO et WFO tablent sur les agriculteurs familiaux

Nouvel accord pour renforcer leurs capacités techniques et de plaidoyer

14 décembre 2018, Rome - L’Organisation mondiale des agriculteurs (WFO) et la FAO ont réaffirmé aujourd’hui leur détermination à aider les agriculteurs à se muer en principaux agents de l’agenda agricole mondial.

Aux termes d’un nouvel accord, les deux organisations mettent l'accent sur le soutien et la promotion du rôle clé que les agriculteurs et leurs organisations jouent dans les systèmes agricoles et alimentaires efficaces, inclusifs et durables en vue de réduire la pauvreté rurale, atteindre la sécurité alimentaire et nutritionnelle et réaliser les Objectifs de développement durable (ODD) à l'horizon 2030.

 A cet effet, la FAO et WFO renforceront la capacité des agriculteurs à diriger les processus décisionnels en matière de politiques agricoles à tous les niveaux, sur la base des meilleures pratiques agricoles durables que les agriculteurs appliquent déjà.

«Cet accord contribuera à établir un programme agricole dont les agriculteurs seraient le fer de lance, afin de renforcer les efforts mondiaux de lutte pour atteindre l’objectif ‘Faim Zéro’ et soutenir davantage les intérêts de millions d'agriculteurs dans le monde. Les agriculteurs peuvent apporter une gamme de solutions novatrices aux défis complexes auxquels nous sommes confrontés aujourd'hui», a déclaré Mme Maria Helena Semedo, Directrice générale adjointe de la FAO pour les ressources naturelles et le climat.

De son côté, M. Theo De Jager, président de WFO, a souligné : «En tant qu’agriculteurs, nous comptons énormément sur le soutien de la FAO pour la création d’un environnement mondial de politiques favorables à nos systèmes agricoles, à nos familles et à nos communautés. En qualité d’acteurs économiques, nos attentes sont l’accroissement de la productivité, la lutte contre le changement climatique et la contribution au développement durable mondial. Nous sommes prêts à jouer le rôle qui nous est dévolu et nous sommes profondément reconnaissants à des organisations comme la FAO qui nous soutiennent pour réaliser ce programme ambitieux».

Signalons que l'accord en question soutiendra les initiatives conjointes visant à:

• renforcer la collaboration en matière de lutte contre le changement climatique, de gestion responsable des ressources naturelles, de production animale durable et d'utilisation sûre et efficace des antimicrobiens;

• améliorer les capacités des organisations d’agriculteurs inclusives des femmes et des jeunes pour qu’elles offrent des services de qualité à leurs membres;

• renforcer les capacités techniques des agriculteurs et le partage de solutions pratiques et réalisables en matière d’atténuation et d’adaptation au changement climatique et en matière d’agriculture durable et de gestion responsable des ressources naturelles;

• renforcer les capacités de plaidoyer des agriculteurs et leur impact sur le dialogue politique mondial sur l’agriculture;

• aider les agriculteurs et leurs organisations à avoir un meilleur accès aux marchés et aux services et mettre en œuvre des directives et des principes tels que les Directives volontaires pour la gouvernance responsable des régimes fonciers applicables aux terres, les pêches et les forêts (VGGT), les investissements responsables dans les systèmes agricoles et alimentaires (RA-SCF) et la pêche artisanale (VG-SSF).

La FAO et WFO collaborent depuis plusieurs années et partagent des objectifs communs en faveur du développement agricole durable, de la lutte contre le changement climatique et de l’atténuation de ses effets, ainsi que de la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

Elles collaborent également étroitement pour la préparation et la mise en œuvre de la Décennie des Nations Unies pour l'agriculture familiale (2019-2028).

Photo: ©FAO/Luis Tato
Une agricultrice Kenyane à pied d’œuvre.

Partagez