FAO.org

Accueil > Médias > Nouvelles

2011 en revue

Encore une année bien remplie pour la FAO

Foto: ©FAO/Tony Karumba
Au Kenya, un éleveur Masai dont le bétail avait été autrefois atteint de peste bovine avant d’être vacciné, fait paître son troupeau.

En 2011, la volatilité des prix alimentaires et le drame d'une nouvelle famine en Afrique de l'Est ont concentré l'attention du monde sur les questions d'alimentation et d'agriculture.

Alors que la FAO s'employait à venir en aide aux petits agriculteurs et éleveurs de la Corne de l'Afrique tout en mobilisant un soutien international pour des mesures de réduction de la vulnérabilité à long terme dans la région, elle a poursuivi son action sur d'autres fronts également.

Une bonne nouvelle a été assurément l'éradication définitive de la peste bovine, une maladie du bétail qui affligeait les agriculteurs depuis des millénaires.


L'année 2011 a également marqué l'annonce du nouveau paradigme de la FAO "Produire plus avec moins" afin d'accroître durablement la production vivrière de millions de petits agriculteurs dans le monde.


Une nouvelle édition de "La Situation mondiale de l'alimentation et de l'agriculture" a mis en lumière le handicap que constitue le fossé hommes-femmes pour des millions d'agricultrices et pour la lutte contre la faim.


Une recherche de la FAO a jeté la lumière sur l'ampleur du gaspillage alimentaire dans le monde, tandis qu'une nouvelle étude de pointe a dressé un tableau de l'état des ressources en terres et en eau dont dépend la production vivrière mondiale. En 2011, la FAO a également publié des mises à jour sur la situation des principaux stocks halieutiques et des informations approfondies sur les taux de déforestation.

Découvrez tous ces développements et plus encore dans ce tour d'horizon.


Faits saillants de la FAO en 2011


Novembre


La technologie satellitaire livre de nouvelles estimations sur les pertes de couvert forestier
Une nouvelle étude de la FAO basée sur l'imagerie satellitaire a dressé un tableau plus précis de l'évolution du couvert forestier mondial, révélant que l'utilisation des terres boisées a diminué entre 1990 et 2005.


Appauvrissement et dégradation des terres et des eaux: menace grandissante pour la sécurité alimentaire, selon une nouvelle étude de la FAO

En novembre, la FAO a lancé une nouvelle publication phare, "L'Etat des ressources en terres et en eau pour l'alimentation et l'agriculture (SOLAW)." Le rapport montre que la dégradation généralisée et l'appauvrissement croissant des ressources en terres et en eau menacent les principaux systèmes de production vivrière, représentant un défi croissant pour nourrir une population mondiale qui devrait atteindre les 9 milliards d'habitants d'ici 2050.


Octobre

La Journée mondiale de l'alimentation centrée sur la valse des prix alimentaires
Les dirigeants mondiaux et des célébrités internationales se sont retrouvés à Rome pour célébrer la Journée mondiale de l'alimentation 2011 et lancer un appel pour accroître les investissements dans l'agriculture, le soutien aux agricultrices et la transparence sur les marchés internationaux des denrées agricoles.


Le rapport 2011 sur la faim: volatilité et fermeté persistantes des prix alimentaires   
La volatilité et la fermeté qui caractérisent les prix alimentaires sont appelées à persister et pourraient même s'accentuer, rendant ainsi les paysans, les consommateurs et les pays pauvres encore plus vulnérables à la pauvreté et à l'insécurité alimentaire, selon le dernier rapport sur l'insécurité alimentaire dans le monde. Les trois agences de l'ONU basées à Rome ont sollicité une action concertée au niveau international pour affronter le problème.


Septembre


Lancement du Partenariat mondial sur les sols pour la sécurité alimentaire à la FAO
La FAO a lancé un nouvel effort destiné à sauvegarder les ressources en sols indispensables pour les agriculteurs et producteurs vivriers


Août


Corne de l'Afrique: mise en garde de la FAO sur les retards de financements du relèvement agricole
Alors que les chefs de Gouvernement du monde entier se sont réunis en Ethiopie à l'occasion d'une conférence de donateurs en faveur de la Corne de l'Afrique, la FAO a averti que les efforts pour remettre sur pied l'agriculture et l'élevage, pour empêcher la crise de s'aggraver, et pour accélérer les progrès vers le relèvement, n'ont pas reçu un appui suffisant.


Juillet


Une réunion sur la Corne de l'Afrique invite à affronter les causes de la famine

En juillet et août, la FAO a convoqué des réunions d'urgence des gouvernements, des organismes des Nations Unies et des organisations internationales pour mobiliser un soutien en faveur d'opérations destinées à sauver des vies dans la Corne de l'Afrique. Il s'agissait en outre de souligner la nécessité de venir en aide aux agriculteurs et aux éleveurs de la région pour empêcher une détérioration de la situation.


Un nouveau fonds pour conserver la biodiversité du bétail 

Un nouveau fonds de soutien visant à aider les pays en développement à conserver et à utiliser durablement leurs races d'élevage a été lancé par la FAO en juillet, sous les auspices du Plan d'action mondial pour les ressources zoogénétiques.


Juin


Eradication de la peste bovine

Dans une victoire historique de la science vétérinaire, la FAO et l'OIE ont annoncé que grâce à un effort de coopération internationale qui a duré plusieurs décennies, la redoutable maladie du bétail a été éradiquée avec succès à l'état sauvage après avoir été le fléau des agriculteurs pendant des millénaires, décimant les animaux de ferme dont ils dépendaient pour vivre.


Election du prochain Directeur général de la FAO

Les Etats membres de la FAO ont élu M. José Graziano da Silva (Brésil) au poste de Directeur général de la FAO à compter de janvier 2012. Il succèdera à M. Jacques Diouf, en poste depuis 17 ans.


Corne de l'Afrique: la sécheresse menace des millions de personnes

Face à la détérioration de la situation en Afrique de l'Est, la FAO a lancé une nouvelle mise en garde: le nombre de personnes exposé à de graves pénuries alimentaires est appelé à augmenter face à l'impact de la sécheresse et des prix élevés de la nourriture et du carburant dans la région.


Réintégrer la nature dans l'agriculture - la FAO lance sa nouvelle initiative "Produire plus avec moins"

En juin, la FAO a annoncé une nouvelle initiative visant à produire durablement davantage de nourriture pour une population mondiale croissante. La nouvelle approche cible essentiellement les petits exploitants des pays en développement. Aider les familles agricoles à faible revenu - quelque 2,5 milliards de personnes- à économiser sur les coûts de production et à créer des agro-écosystèmes sains leur permettra d'optimiser les rendements et d'investir l'épargne dans la santé et l'éducation.


Mai


Halte aux pertes post-récolte: la sécurité alimentaire de l'Afrique est en jeu
Les pertes de céréales en Afrique subsaharienne pourraient s'élever à 4 milliards de dollars, selon un rapport FAO-Banque mondiale.


Pour nourrir le monde, réduisons nos pertes alimentaires

Un tiers de la nourriture produite dans le monde chaque année et destinée à la consommation- soit environ 1,3 milliard de tonnes - est perdu ou gaspillé, selon une étude commanditée par la FAO.


Mars


Combler le fossé hommes -femmes dans l'agriculture

Dans l'édition 2011 de son rapport "La Situation de l'alimentation et de l'agriculture", la FAO a choisi pour thème le fossé hommes -femmes dans l'agriculture. Elle est ainsi parvenue à la conclusion principale que si les femmes des zones rurales bénéficiaient du même accès que les hommes à la terre, aux technologies, aux services financiers, à l'éducation et aux marchés, la production agricole augmenterait et le nombre d'affamés sur terre pourrait être réduit de 100-150 millions.


Nouveau pic historique des prix alimentaires mondiaux
Les prix alimentaires ont atteint un nouveau pic historique en janvier, selon l'Indice FAO qui surveille l'évolution mensuelle des cours mondiaux des denrées alimentaires.


Janvier


Niveaux record de consommation de poisson 
Selon la dernière édition du rapport  "La Situation mondiale des pêches et de l'aquaculture", la production halieutique a atteint un niveau sans précédent- essentiellement grâce à la croissance du secteur de l'aquaculture. Toutefois, la situation d'importants stocks sauvages demeure une source de préoccupation.