FAO.org

Accueil > Médias > Nouvelles

Aide de la Belgique et de la FAO aux agriculteurs africains

6,6 millions de dollars pour la RDC, le Burundi, le Niger et l'Ethiopie

Photo: ©FAO/Giulio Napolitano
Au Burundi, le manioc est un aliment de base
15 avril 2009, Rome - La Belgique vient d'approuver un programme FAO de 6,6 millions de dollars d'aide d'urgence aux agriculteurs pauvres africains et ce, dans le cadre d'un partenariat qui a totalisé plus de 80 millions de dollars au cours des 12 dernières années. 

Quelque 2,6 millions de dollars de la Coopération belge pour le développement bénéficieront directement aux familles d'agriculteurs dont les moyens d'existence ont été compromis durant les troubles en République démocratique du Congo. Du manioc et des plants de patates douces ainsi que des outils et des semences seront distribués à 25 000 paysans. 

En outre, 4 000 autres paysans bénéficieront d'une assistance pour doper leur production de maïs et répondre à la demande du marché. Les coopératives de producteurs recevront une formation de base: réparation des machines-outils, des silos à grain et des routes. Cela facilitera le stockage et le transport des récoltes.  

Cette partie du projet sera mise en oeuvre conjointement avec le “Purchase for Progress (P4P)” du Programme alimentaire mondial (PAM), également financé par la Belgique. Le PAM aide les agriculteurs en achetant leurs produits qui sont ensuite distribués comme aide alimentaire aux personnes qui souffrent de la faim.

Le don de la Belgique à la FAO aidera également au retour des anciens soldats et des familles d'agriculteurs qui ont souffert du fait des inondations et de la flambée des prix dans un pays voisin, le Burundi, et ce, dans le cadre d'un programme de 2  millions de dollars qui les aidera à reprendre leurs activités dans les champs. Le reste du don belge ira à l'aide aux paysans affectés par la sécheresse au Niger et en Ethiopie.

La Belgique est l'un des plus solides contributeurs aux activités d'urgence de la FAO. Cela est très apprécié et sa dernière démonstration de générosité permettra d'améliorer les moyens d'existence et la sécurité alimentaire de milliers de personnes vulnérables, a déclaré en substance M. Laurent Thomas, Directeur de la Division des opérations d'urgence et de la réhabilitation à la FAO.

La Belgique a également contribué à hauteur de 900 000 dollars au Fonds spécial de la FAO pour les activités d'urgence et de réhabilitation qui permet à l'Organisation d'agir promptement dans les situations d'urgence. Depuis 1997, la Belgique a financé plus de 105 projets d'urgence et de réhabilitation dans plus 20 pays touchés par des catastrophes.