FAO.org

Accueil > Médias > Nouvelles

Les aliments sains sont une des priorités des petits Etats insulaires en développement

Le Directeur général de la FAO réitère l’engagement pris vis-à-vis de la stratégie SAMOA afin de soutenir les pays vulnérables

27 septembre 2019, New York - « La sécurité alimentaire et la nutrition doivent être des priorités pour les petits Etats insulaires en développement (PEID), qui doivent pouvoir compter sur le soutien de la FAO pour mettre en œuvre et mieux coordonner leurs actions dans ce sens », a déclaré aujourd'hui le Directeur général de la FAO.

« Le changement climatique, la vulnérabilité, la résilience, la réduction des risques de catastrophe, l'isolation, le manque de terres et les changements alimentaires qui contribuent aux phénomènes d'obésité représentent tous des défis de taille pour les PEID », a-t-il souligné alors qu'il s'exprimait à l'occasion d'une réunion de haut niveau destinée à passer en revue les progrès réalisés dans le cadre de la Stratégie Pathway (Modalités d'action accélérées pour les PEID).

« Travailler ensemble est impératif car il y a beaucoup à faire », a indiqué M. Qu, appelant à intensifier les efforts en vue d'atteindre les Objectifs de développement durable et à accélérer la mise en œuvre de la Stratégie SAMOA.

Il a pris l'exemple des initiatives de la FAO telles que le Programme d'action mondial sur la sécurité alimentaire et la nutrition dans les PEID, les projets régionaux dans les Caraïbes et dans la région Pacifique et le travail réalisé avec les partenaires locaux en vue de réduire la pêche illégale, non déclarée et non réglementée (INN).

La FAO s'est également engagée à renforcer la coopération Nord-Sud et Sud-Sud avec le Directeur général soulignant la manière dont la nouvelle Initiative Hand-in-Hand de la FAO profitera aux PEID les plus vulnérables, avec des investissements plus ciblés.

Selon le rapport de la FAO sur l'Etat de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde 2019, la prévalence de la sous-alimentation - ou de la faim - s'élève à près de 17,5 pour cent dans les PEID, en comparaison aux 10,7 pour cent de moyenne mondiale. Le taux d'obésité chez les adultes est aussi 60 fois plus élevé dans les PEID que dans le reste du monde.

La Stratégie SAMOA a été créée en 2014 et devrait durer jusqu'en 2042, avec plus de 300 partenariats multipartites annoncés jusqu'à présent. La rencontre de haut niveau a pour objectif d'exploiter au mieux les synergies en vue d'atteindre les Objectifs de développement durable et de trouver des solutions face au changement climatique.

Photo: ©FAO/Roberto Schmidt
Le Directeur général de la FAO, Qu Dongyu.

Partagez