Des changements transformationnels sont nécessaires pour répondre ensemble aux problématiques liées à la sécurité alimentaire, à l’agriculture et aux forêts

Le Directeur général de la FAO met en lumière des solutions à la déforestation en marge de la COP25

12 décembre 2019, Madrid – Le Directeur général de la FAO, M. QU Dongyu, a appelé à la réalisation de changements transformationnels pour répondre ensemble aux problématiques liées à la sécurité alimentaire, à l’agriculture et aux forêts, à travers une approche holistique.

«Nous pouvons concilier la sécurité alimentaire, la production agricole et la conservation des forêts», a précisé le Directeur général de la FAO lors du débat autour du thème «inverser la tendance de la déforestation», en marge de la COP25.

Pour ce faire, la FAO travaille avec les pays en vue de coordonner les approches des différents secteurs sur l’utilisation des terres, garantissant une gestion intégrée des forêts et de l’agriculture afin d’atteindre les objectifs relatifs à la sécurité alimentaire et aux forêts.

M. Qu a fait remarquer que certains pays ont réussi à réduire le nombre de personnes sous-alimentées et à améliorer la productivité agricole, tout en préservant ou en accroissant leur superficie forestière.

L’agriculture est l’un des facteurs responsables de la déforestation (elle y contribue pour plus de 70 pour cent) et, face à la croissance démographique et à la hausse de la demande alimentaire, les forêts sont de plus en plus sous pression.

Pour répondre à cela, le Directeur général de la FAO avance les solutions suivantes: trouver un accord sur la réduction de l’impact des produits agricoles, notamment le bétail et les cultures de rente, favoriser les technologies et l’innovation et renforcer les partenariats pour faire face aux problématiques forestières.

Par exemple, la FAO a mis au point une série d’outils de surveillance des forêts novateurs permettant aux utilisateurs d’avoir accès à un grand nombre de données et d’images satellitaires, et de les traiter, directement à partir de leur téléphone mobile.

M. Qu a cité plusieurs initiatives mondiales réussies, soutenues par la FAO, pour faire face à la déforestation, au changement climatique, à l’insécurité alimentaire et à la pauvreté, qui pourraient être intensifiées. Parmi ces initiatives figurent: le Programme UN-REDD, l’initiative Du bois durable pour un monde durable, la Grande Muraille Verte, et la Décennie des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes.

M. Qu a également annoncé la publication des principaux résultats de l’Évaluation des ressources forestières mondiales de la FAO en 2020, qui constitue une ressource importante pour orienter les politiques forestières à l’échelle mondiale et garantir que les décisions s’appuient sur des données sûres.

En conclusion, le Directeur général a rappelé l’engagement de la FAO à continuer à travailler avec des partenaires pour inverser la tendance de la déforestation.

Photo: ©FAO/Giulio Napolitano
La croissance démographique et la hausse de la demande alimentaire mettent les forêts sous pression.

Partagez