Des arbres dans la ville: vers une foresterie urbaine durable

La FAO et la Fondation Arbor Day font la promotion de l’Initiative mondiale pour des villes peuplées d'arbres

4 février 2020, Rome - L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture et la Fondation Arbor Day ont annoncé aujourd'hui les premières villes inscrites dans le programme mondial des Villes forestières, dont le but est de contribuer à la création de villes plus résilientes et durables.

Parmi les premières villes inscrites, on compte des capitales comme Ljubljana, Quito, Paris, Erevan, et d'importantes métropoles comme New York, San Francisco et Toronto, ainsi qu'un certain nombre de villes plus modestes comme Bradford en Grande-Bretagne, Thunder Bay au Canada, Tempe en Arizona et Mantoue en Italie, dans lesquelles l'initiative mondiale a été lancée en 2018.

« Nous félicitons les premières villes inscrites », a dit M. Hiroto Mitsugi, Sous-Directeur général de la FAO en charge du Département Forêts. « Tous ensemble, les maires de ces villes peuplées d'arbres forment un réseau mondial de dirigeants de la foresterie urbaine qui partagent les mêmes valeurs dans le domaine des arbres urbains et des forêts urbaines. Nous sommes fiers d'octroyer cette reconnaissance à ces villes pour leur action destinée à rendre les lieux de vie plus sains et plus verts. »

« Nous saluons toutes les villes ayant reçu le titre de villes forestières » a dit M. Dan Lambe, président de la Fondation Arbor Day. « Elles sont pionnières de la planification et de la gestion de forêts urbaines. Bon nombre d'entre elles ont même été au-delà de la simple utilisation des arbres dans leur infrastructure verte. Ce titre est la reconnaissance de leur créativité et de la durabilité de leur action en vue de créer des communautés plus saines. »

Au total, 59 villes ont reçu cette reconnaissance mondiale. La liste complète des communautés ainsi désignées est accessible ici.

Plus de 100 autres villes se sont engagées à participer - et à remplir les cinq critères de base - et devraient se qualifier à l'avenir.

Outre à promouvoir la gestion efficace des ressources des forêts urbaines, le programme mondial des villes forestières vise également à créer un réseau international de villes, destiné à faciliter le partage des connaissances et des bonnes pratiques en vue d'obtenir une gestion durable des forêts urbaines et des espaces verts.

L'Objectif de développement durable 11 appelle à la création de villes inclusives, sûres, résilientes et plus durables.

Les villes n'occupent que trois pour cent de la superficie du globe mais elles hébergent environ 60 pour cent de la population mondiale qui consomme 75 pour cent des ressources naturelles. Les prévisions sur la persistance de la tendance à l'urbanisation rendent la question de l'aménagement du territoire encore plus importante. Les arbres sont capables, entre autres choses, de réduire les bruits, de protéger les sources hydriques, de prévenir l'érosion des sols et de réduire les coûts énergétiques liés aux installations de conditionnement et de chauffage. Ils peuvent améliorer la santé et le bien-être des populations et être une source de plaisir esthétique et des marqueurs concrets des saisons.

Photo: ©FAO/Benjamin Rasmussen
Boulder aux Etats-Unis.