FAO.org

Accueil > Médias > Nouvelles

La FAO inaugure le nouveau bureau de liaison pour les coopératives agricoles

Des partenaires clés pour atteindre la sécurité alimentaire et l’élimination de la faim et de la pauvreté

Photo: ©FAO/Alessia Pierdomenico
José Graziano da Silva (au centre) inaugure le nouveau bureau de liaison en présence de représentants des coopératives
9 juillet 2012, Rome - La FAO a inauguré aujourd'hui un nouveau bureau de liaison pour les coopératives et les organisations de producteurs, destiné à raviver la collaboration de l'Organisation avec ces organismes à l'échelle mondiale. L'inauguration a lieu à quelques jours de la Journée internationale des Coopératives, célébrée le 7 juillet.

"Nous sommes convaincus que ce bureau de liaison permettra aux coopératives et aux organisations de producteurs de mieux se faire entendre en tant que partenaires clés de la FAO dans la lutte contre la faim et la pauvreté", a déclaré le Directeur général de la FAO José Graziano da Silva à la cérémonie d'ouverture, en présence de représentants de l'Alliance internationale des coopératives et de l'Organisation mondiale des agriculteurs.

"Les coopératives et les organisations de producteurs ont un rôle primordial à jouer pour un avenir libéré de la faim" a-t-il affirmé. "Un petit agriculteur isolé a moins d'opportunités. En s'unissant à d'autres, il dispose de meilleures conditions de négociation des prix et d'un meilleur accès aux biens de production et aux services - information, communication, intrants, débouchés, ressources naturelles - depuis l'échelon local au niveau international".

En partenariat avec les organisations de producteurs et les coopératives, la FAO continuera d'encourager les gouvernements à mettre en place des politiques favorables, des cadres juridiques, des leviers économiques et des processus participatifs propices à leur essor, afin qu'elles deviennent des entreprises solides, équitables et efficaces.

En 2011, plus de 180 programmes et projets déployés par la FAO dans plus de 100 pays ont contribué à créer et à renforcer les capacités d'organisations de producteurs, de coopératives et de groupes communautaires locaux.

Un site web remanié sur les partenariats de la FAO, comprenant les groupes de producteurs et les coopératives, est désormais en ligne.

Les coopératives agricoles sont déjà des organisations puissantes dans de nombreux pays et jouent un rôle socio-économique important en termes de moyens d'existence, de création de revenus et d'insertion sociale.

Au Brésil, en 2009, les coopératives ont représenté 37,2 pour cent du PIB agricole et 5,4 pour cent du PIB total et tiré environ 3,6 milliards de dollars EU de recettes d'exportation. A l'Ile Maurice, les coopératives assurent plus de 60 pour cent de la production vivrière nationale, tandis qu'au Kenya, les coopératives d'épargne et de crédit ont des actifs pour une valeur de 2,7 milliards, soit 31 pour cent de l'épargne brute nationale. En Egypte, 4 millions d'agriculteurs sont membres de coopératives agricoles, et en Inde, 16,5 millions de litres de lait sont collectés chaque jour auprès de 12 millions de producteurs, qui sont des femmes pour la plupart.

En 2012, l'ONU célèbre l'Année internationale des coopératives et la Journée mondiale de l'alimentation (le 16 octobre) aura pour thème: Les coopératives nourrissent le monde.