FAO.org

Accueil > Médias > Nouvelles

Un nouveau Prix international décerné pour les forêts

Un militant écologiste népalais reçoit le Prix Wangari Maathai

Photo: ©FAO/Giulio Napolitano
Le lauréat du Prix Wangari Maathai, Narayan Kaji Shrestha et le Sous-Directeur de la FAO, Eduardo Rojas-Briales.

27 septembre 2012, Rome - Le Prix Wangari Maathai a été décerné pour la première fois aujourd'hui à un militant écologiste népalais en hommage à ses efforts de promotion de la foresterie communautaire.  La cérémonie s'est déroulée durant la session du Comité des forêts (COFO) au siège de la FAO à Rome.


Le Prix Wangari Maathai a été créé par le Partenariat de collaboration sur les forêts (CPF), dont la FAO est un membre actif, afin de récompenser les efforts déployés en faveur des forêts et honorer la mémoire de Wangari Maathai, écologiste kényane et première femme africaine lauréate d'un Prix Nobel de la Paix pour sa contribution au développement durable, à la démocratie et à la paix. 


Le prix d'excellence a été décerné au militant écologiste Narayan Kaji Shrestha pour sa contribution remarquable et sans relâche durant plusieurs décennies à la promotion des questions de foresterie communautaire au Népal.


"Le travail de Narayan Kaji Shrestha saisit tout à fait l'esprit de Wangari Maathai", a souligné le Sous-Directeur général de la FAO pour les forêts, Eduardo Rojas-Briales. "Ce prix rend hommage à sa vision, son courage, son engagement, son intelligence et sa pratique".


Kaji Shrestha a été l'initiateur des premières tentatives de rendre les processus décisionnels communautaires plus participatifs, en faisant intervenir des femmes et des villageois de caste inférieure au premier groupe de foresterie communautaire du pays. Plus d'un quart des forêts du Népal sont désormais protégées par des groupes communautaires. Le prix est assorti d'une somme de 20 000 dollars.


Cette année, le jury a décidé de décerner une mention honorable dotée d'un prix de 2 000 dollars à Kurshida Begum du Bangladesh pour sa contribution exceptionnelle aux efforts des femmes de son village de former un groupe de patrouille aux côtés des gardes-forestiers, afin de protéger les forêts et la biodiversité de la Réserve naturelle de Tenkaf contre la coupe illégale et le braconnage.


A la cérémonie de remise de prix étaient présents la nièce de Wangari Maathai, Rosemary Wanjiru Maina, et le Professeur Stephen Kiama Gitahi du «Wangari Maathai Institute for Peace and Environmental Studies».

Le Partenariat de collaboration sur les forêts est constitué de 14 organisations internationales œuvrant à promouvoir de la gestion, de la conservation et du développement durable des forêts.