FAO.org

Accueil > Médias > Nouvelles

L’Union européenne, The Guardian et une ONG indienne distingués par la FAO

L’Organisation récompense des réalisations exceptionnelles dans la lutte contre la faim et la pauvreté

Photo: ©FAO/Gianluigi Guercia
Culture de maïs au Lesotho dans le cadre d'un projet FAO financé par la Facilité alimentaire de l'UE

11 juin 2013, Rome - L'Union européenne et le journal britannique The Guardian comptent parmi les lauréats des Prix décernés par la FAO: l'UE pour son initiative de 1 milliard d'euros en réponse à la crise des prix alimentaires entre 2008 et 2011; The Guardian, pour la sensibilisation de l'opinion mondiale sur les enjeux du développement.

L'Union européenne partage son prix avec l'ONG indienne Self Employed Women's Association (SEWA), récompensée pour ses efforts assidus et innovants en vue d'arracher les femmes les plus démunies à la pauvreté et à la faim
 
L'UE a reçu le Prix Jacques Diouf de la FAO pour sa Facilité alimentaire, initiative qui a amélioré les moyens de subsistance de plus de 59 millions de personnes dans 49 pays en développement, en encourageant la production agricole des petits exploitants pour faire face à la hausse des prix alimentaires.

L'équipe du journal The Guardian chargée de la question du développement mondial a été distinguée pour ses reportages sur l'agriculture, la sécurité alimentaire, la pauvreté et les progrès réalisés en vue de la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement. L'équipe reçoit le prix A.H. Boerma de la FAO, qui récompense tous les deux ans un ou plusieurs journalistes ayant attiré l'attention du grand public sur le problème de l'alimentation mondiale.

Les prix seront décernés samedi 15 juin à 14 h 30 lors de l'ouverture de la 38e Conférence de la FAO, organe dirigeant de l'Organisation. M. José Manuel Barroso, Président de la Commission européenne, devrait venir en personne recevoir le prix attribué à l'UE.

L'ONG indienne SEWA aide les femmes en leur prodiguant des services intégrés dans les domaines de la vulgarisation agricole, du financement, de l'alphabétisation, de l'éducation, du logement et des soins.

Autres récompenses

Le Service forestier du Kenya a lui aussi reçu un prix de la FAO, saluant son projet de développement de moyens de subsistance durables dans le complexe forestier de Mau. Le Service reçoit le prix Edouard Saouma, décerné à une ou plusieurs institutions ayant mis en œuvre avec une efficience particulière un projet financé par le Programme de coopération technique de la FAO.

L'Organización del Sector Pesquero y Acuícola del Istmo Centroamericano (OSPESCA) a remporté la Médaille Margarita Lizárraga 2012-2013 pour sa contribution significative au développement de la pêche et de l'aquaculture durables et à l'application pratique et tangible du Code de conduite pour une pêche responsable dans les pays d'Amérique centrale.

Enfin, trois agents de terrain de la FAO se sont vu décerner le Prix B.R. Sen pour leur contribution exceptionnelle aux progrès dans leur pays d'affectation.

Le prix 2011 est partagé entre M. David Doolan, responsable de projet, pour son expertise technique, ses qualités de direction et sa capacité à garantir le bon déroulement des opérations dans un environnement difficile, compétences grâce auxquelles il a sorti de la pauvreté des communautés entières au Pakistan, et M. Patrick Durst, Forestier principal, pour ses 19 ans de carrière au service des forêts de la région Asie-Pacifique.

Le prix Sen 2012 va à M. Luca Alinovi, Fonctionnaire principal à la Division des opérations d'urgence et de la réhabilitation et responsable du Bureau de la FAO en Somalie, pour son leadership exceptionnel, ses méthodes innovantes et la montée en puissance majeure des opérations de la FAO en Somalie, pays ravagé par la famine.