FAO.org

Accueil > Médias > Nouvelles

Transformer les agriculteurs pauvres en entrepreneurs

Nouveau manuel de formation de la FAO

Photo: ©FAO/Roberto Faidutti
Séchage de mangues au Ghana: l'agro-industrie mérite un coup de pouce

20 mai 2009, Rome - La FAO vient de publier en ligne un manuel de formation sur la gestion des entreprises agro-alimentaires, destiné aux responsables de coopératives et associations d'agriculteurs des pays en développement, et ce, dans le but d'améliorer la sécurité économique de leurs membres.

"Partout dans le monde, l'agriculture est de plus en plus influencée par le marché. Pour survivre, les petits producteurs et commerçants doivent apprendre à bien gérer leurs firmes ou leurs fermes par rapport au marché", affirme M. Doyle Baker, chef de la Division des infrastructures rurales et des agro-industries à la FAO.

"Les personnes impliquées dans la production et la transformation des denrées alimentaires ontn besoin d'acquérir le savoir-faire de base qu'elles n'ont pas eu la chance d'apprendre.

"Je ne dis pas que chacune de ces personnes doit devenir un spécialiste de l'agro-industrie, mais leurs organisations peuvent les aider à interagir avec le marché. Et c'est pour cette raison que nous avons produit ce manuel", ajoute M. Baker.  

Le manuel a été mis au point par des experts de la FAO en collaboration avec l'Institut interaméricain de coopération pour l'agriculture. Il est disponible sur l'Internet, en CD-Rom et sous forme de brochure en espagnol et en anglais avec des études de cas adaptées suivant la région et la langue. Il sera prochainement publié également en français.

Concurrence accrue

"Ce manuel améliorera les capacités de gestion des entreprises des petits producteurs agro-alimentaires et des responsables et techniciens de leurs associations, afin de leur permettre de mieux répondre aux nouvelles opportunités du marché et affronter la concurrence accrue", indique M. Geoffrey Mrema, Directeur de la Division des infrastructures rurales et des agro-industries.

Les petites industries de transformation agroalimentaires rencontrent souvent des difficultés au niveau de la gestion et ont, de ce fait, besoin d'une aide pour devenir ou rester compétitives sur les marchés mondiaux.

Importance de la commercialisation

"Les personnes impliquées dans la mise en place d'associations d'agriculteurs commettent souvent l'erreur de penser qu'il suffit d'apprendre à leurs membres à s'organiser et que le reste ira de soi", explique M. Mrema.

"
Mais nous constatons que la gestion est l'aspect le plus ardu car les agriculteurs ne sont pas familiers avec des concepts comme celui de la commercialisation."

Le cours de formation comporte des informations interactives sur les systèmes et les chaînes agro-alimentaires, l'organisation et le perfectionnement du processus de planification des associations de producteurs, l'après-récolte et la commercialisation ainsi que la gestion des petites entreprises de transformation agro-alimentaires.

Parmi les études de cas citées dans le manuel de formation figurent une entreprise de congélation de brocolis et de choux-fleurs au Mexique, une unité de transformation de légumes à Chiang Mai (Thaïlande) et une coopérative de planteurs de thé en Afrique du Sud.