FAO.org

Accueil > Médias > Nouvelles

Objectifs de réduction de la faim: trois nouveaux pays remportent des succès

La FAO prime le Chili, la Chine et le Maroc pour leurs résultats, tout en appelant à intensifier les efforts

Photo:©FAO/Alessandra Benedetti
De gauche à droite: Chen Xiaohua, Vice-Ministre chinois de l'agriculture, Carlos Furche, Ministre chilien de l'agriculture, le Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva, et Aziz Akhannouch, Ministre marocain de l'agriculture et de la pêche maritime

16 juin, 2014, Rome – La FAO a décerné un prix au Chili, à la Chine et au Maroc aujourd'hui pour leurs progrès remarquables accomplis dans la lutte contre la faim. Ils viennent ainsi s'ajouter à la liste croissante de pays qui ont atteint les objectifs internationaux avant l'échéance fixée à fin 2015.

Lors d'une cérémonie au siège de la FAO, le Directeur général de l'Organisation, José Graziano da Silva, a décerné un diplôme à la Chine et au Maroc pour avoir réalisé le premier Objectif du Millénaire pour le développement (OMD1), et au Chili pour avoir accédé au but du Sommet mondial de l'alimentation 1996 (SMA), après avoir déjà atteint la cible de l'OMD1.

La cible de l'OMD1 consiste à réduire de moitié la proportion nationale de personnes victimes de la faim d'ici la fin de 2015 par rapport au niveau de 1990. Le but plus ambitieux du SMA vise à diminuer par deux le nombre de personnes affamées à la même échéance, toujours par rapport au niveau de 1990.

"Il y a un an, nous avons rendu hommage aux 38 premiers pays qui avaient réalisé le but des OMD, dont 18 avaient également atteint le but du SMA, trois ans avant l'échéance de 2015. Nous sommes ici aujourd'hui pour primer les efforts de trois nouveaux pays", a souligné M. Graziano da Silva.

Le Directeur général a précisé que l'objectif mondial demeure l'éradication totale de la faim et de la malnutrition: "Même en cette époque d'abondance, plus de 840 millions de personnes souffrent encore de la faim". "Assurer la sécurité alimentaire et aider les populations à surmonter la pauvreté extrême sont les premiers pas vers la construction de l'avenir inclusif auquel nous aspirons et où personne n'est laissé pour compte", a-t-il ajouté.

Le Ministre chilien de l'agriculture Carlos Furche, le Ministre marocain de l'agriculture et de la pêche maritime Aziz Akhannouch et le Vice-Ministre chinois de l'agriculture Chen Xiaohua ont représenté leurs pays respectifs à la cérémonie.

Le but du SMA a été fixé en 1996, lorsque 180 nations s'étaient réunies à Rome pour examiner des moyens de mettre un terme à la faim dans le monde. L'OMD1 a été adopté par la communauté internationale lors de l'Assemblée générale de l'ONU en 2000.

Concrétiser les engagements

Quarante pays ont désormais atteint l'OMD-1 et dix-neuf d'entre eux ont également réalisé le but du SMA. Ces succès montrent comment "l'engagement politique des gouvernements se traduit par une action efficace et des résultats concrets dans la lutte contre la faim", a déclaré le Directeur général.

Il a souligné "la forte détermination régionale à l'appui des efforts nationaux d'éliminer la faim", en citant notamment l'Initiative L'Amérique latine et les Caraïbes libérées de la faim à l'horizon 2025, les mesures de l'Union africaine visant à entériner une cible «Faim Zéro» pour 2025 et l'adoption par la région Asie-Pacifique du Défi Faim Zéro des Nations Unies.

"Ces efforts, bénéficiant de l'appui des acteurs non étatiques et de la communauté internationale, montrent que la sécurité alimentaire peut devenir réalité de notre vivant", a précisé M Graziano da Silva.

Durant la cérémonie, le chef de la FAO a également félicité seize pays pour être parvenus à maintenir leurs taux de sous-alimentation en deçà de la barre des 5 pour cent depuis au moins 1990. Les pays sont les suivants: Afrique du Sud, Arabie saoudite, Argentine, Barbade, Brunéi Darussalam, Dominique, Égypte, Émirats arabes unis, Iran, Kazakhistan, Liban, Malaisie, Mexique, République de Corée, Tunisie et Turquie.

Les prix décernés se basent sur les statistiques de la FAO à l'aide de données fournies par les États membres et d'autres organismes internationaux.

En vue de solliciter un engagement mondial renouvelé pour éradiquer la faim et garantir l'accès de tous les êtres humains à une alimentation plus saine, la FAO et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) organiseront conjointement la deuxième Conférence internationale sur la nutrition (CIN2) à Rome du 19 au 21 novembre 2014.