FAO.org

Accueil > Médias > Nouvelles

Le Conseil mondial de l’eau et la FAO renforcent leur partenariat

Intensification de la coopération en matière de sécurité de l’eau et de l’alimentation

Photo: ©FAO/Riccardo Venturi
Un agriculteur turc règle son système d'arrosage

18 juin 2014, Marseille/Rome – Le Conseil mondial de l'eau et la FAO renforcent leur accord de collaboration au service de la sécurité mondiale de l'eau et de l'alimentation.

Partenaires de longue date, les deux organisations se sont mises d'accord pour développer leurs travaux communs sur divers fronts:  développement des connaissances et des technologies pour améliorer la rationalisation des ressources hydriques, formation et information des professionnels de la gestion de l'eau, renforcement du capital humain du secteur, promotion de politiques intégrées dédiées à l'eau et meilleure coopération entre les secteurs eau et agriculture irriguée.

La FAO et le Conseil mondial de l'eau partagent la même vision, à savoir: la sécurité de l'eau est essentielle à la sécurité alimentaire et au bien-être de l'homme, et sa pénurie potentielle peut conduire à des tensions au niveau local et régional. Les deux organisations coopèrent pour développer une série d'activités visant à placer la sécurité de l'eau plus haut sur l'agenda politique, mobiliser le monde politique sur les questions relatives à la gestion intégrée des ressources hydriques et conduire à des avancées majeures en termes de développement économique, de lutte contre la faim et contre la pauvreté.

«L'eau est un facteur clé pour la sécurité alimentaire. L'agriculture en requiert des quantités importantes pour l'irrigation et parmi tous les secteurs d'activités, elle en est la principale consommatrice. Il y aura assez d'eau pour nos besoins futurs à condition qu'une gestion efficiente soit mise en place. Cette problématique ne fera que croître compte tenu de l'augmentation de la population mondiale», indique Benedito Braga, Président du Conseil mondial de l'eau. «D'importants changements politiques et des changements de gestion sont nécessaires pour une meilleure utilisation des ressources en eau disponibles afin de pouvoir répondre à la demande croissante de produits alimentaires et agricoles. Avec la FAO, le Conseil mondial de l'eau soutient et encourage les gouvernements à agir en faveur de la sécurité de l'eau et de l'alimentation pour lutter contre la faim et la pauvreté».

«L'agriculture affronte aujourd'hui de grands défis, dont celui de produire plus de nourriture tout en utilisant moins d'eau et moins de terre, tout en s'adaptant aux changements climatiques», précise José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO. «Les rapports des groupes d'experts intergouvernementaux sur l'évolution du climat (IPCC) publiés récemment présentent des preuves irréfutables des menaces qui pèsent sur la sécurité alimentaire à cause du changement climatique. Il est de notre devoir d'agir aujourd'hui. L'eau, et sa gestion éclairée, doit être au cœur de nos réponses à ces défis».

La première activité commune sera le panel de haut niveau ‘L'eau pour la sécurité alimentaire', mené par la FAO dans le cadre du 7ème Forum mondial de l'eau qui se tiendra à Daegu-Gyeongbuk, République de Corée, en avril 2015.

Ce partenariat avec la FAO sur la sécurité de l'eau et de l'alimentation contribue à la mission stratégique du Conseil concernant les grands défis tels que la productivité agricole de l'eau, les techniques d'irrigation, l'efficience hydrique, la préservation de l'eau et l'accès équitable aux ressources hydriques.

Pour la FAO, ce partenariat est en phase avec le nouveau Cadre stratégique et les Objectifs stratégiques de l'Organisation qui reconnaissent le rôle central de l'eau pour la sécurité alimentaire et le développement rural. La poursuite d'une démarche holistique, d'une stratégie d'intégration intersectorielle et des partenariats à tous les niveaux ont été mis en place pour répondre à la problématique de bonne gestion de cette ressource vitale.