FAO.org

Accueil > Médias > Nouvelles

Situation dramatique de la sécurité alimentaire en Irak: l'Arabie saoudite aide la FAO

Un don de 14,7 millions de dollars en faveur des ménages ruraux

Photo: ©FAO
Les éleveurs irakiens ont besoin de toute urgence de nourriture et services vétérinaires pour conserver leurs troupeaux et les protéger des maladies animales transfrontières

4 septembre 2014, Bagdad/Rome – La FAO intensifie son assistance en matière d'alimentation et d'agriculture aux ménages ruraux extrêmement vulnérables en Irak, grâce à un don généreux de 14,7 millions de dollars du Royaume d'Arabie saoudite qui s'inscrit dans le cadre d'une enveloppe de 500 millions de dollars octroyée par le pays en faveur des Irakiens touchés par la récente crise.

Les fonds serviront essentiellement à répondre aux besoins de milliers de familles rurales dont les moyens d'existence dépendent des cultures céréalières et de l'élevage, et qui rencontrent actuellement d'énormes difficultés pour survivre. 

"Les pertes d'actifs et d'opportunités de revenus confrontent un nombre croissant d'individus pauvres à une situation alarmante d'insécurité alimentaire", a déclaré Fadel El Zubi, Représentant de la FAO en Irak.

"Les déplacements massifs de populations, l'inaccessibilité des terres agricoles, la perturbation des approvisionnements en carburant, des subventions de récolte et des chaînes alimentaires sont autant de facteurs qui compromettent les disponibilités et l'accès à la nourriture. La situation a de fortes probabilités de se dégrader davantage à mesure que la crise s'intensifie et que l'urgence devient de plus en plus complexe", a ajouté M. El Zubi.

Le conflit a eu de graves retombées sur les récoltes de céréales dans les principales zones de  production. Les gouvernorats de Ninevah et Salah al-Din – qui assurent normalement environ un tiers des approvisionnements nationaux en blé et 40 pour cent de ceux en orge – sont particulièrement touchés.

La récolte réduite pourrait déclencher une chute des niveaux de l'offre alimentaire, une augmentation des besoins d'importation et une hausse des prix des aliments. La FAO s'efforce de venir en aide aux familles agricoles en leur offrant les moyens de conserver leurs moyens d'existence et d'affronter la crise.  

Renforcer la résilience

La FAO s'apprête à distribuer aux agriculteurs des semences de blé et des engrais indispensables en vue de la campagne de semis imminente (octobre-novembre 2014). Parallèlement, elle interviendra auprès des ménages ruraux touchés par les conflits pour renforcer leur résilience en les aidant à développer des activités de production de légumes et d'élevage de basse-cour. L'Organisation formera également les ménages dirigés par des femmes et les familles pauvres à la transformation des aliments, en les impliquant dans des activités d'argent-contre-travail pour les aider à rebâtir leurs moyens d'existence, à créer des opportunités d'emploi et à améliorer leur accès à la nourriture.

Des aliments pour animaux seront également distribués afin d'aider les éleveurs à conserver leur cheptel (leur actif principal) et à poursuivre leurs activités productives. Des fournitures et services vétérinaires seront dispensés pour protéger les troupeaux des maladies animales transfrontières, qui constituent déjà une menace pour les animaux et un danger pour la santé publique, en particulier parmi les populations déplacées.

Le cluster de sécurité alimentaire PAM-FAO sera renforcé pour veiller à une bonne coordination entre les institutions concernées.

"Il s'agit là d'une nouvelle situation d'urgence dans la région et nos équipes travaillent sans relâche pour répondre aux besoins des agriculteurs et des populations déplacées dans les pays touchés – mais les besoins sont colossaux. Nous remercions vivement le Royaume d'Arabie saoudite qui, grâce à ce don généreux, permettra d'améliorer les conditions de vie de milliers de personnes en Irak. Nous en appelons à la générosité d'autres donateurs pour aider le peuple irakien confronté à cette situation de crise", a sollicité Abdessalam Ould Ahmed, Sous-Directeur général de la FAO et Représentant régional pour le Proche-Orient et l'Afrique du Nord.