FAO.org

Accueil > Médias > Nouvelles

La Belgique soutient les interventions d'urgence de la FAO avec 5,8 millions d’euros

Un don à l’appui des moyens d’existence et de la résilience en agriculture

Photo: ©FAO/Ami Vitale
L'accroissement de la production de l'élevage est l'un des moyens susceptibles de consolider la résilience des familles paysannes vulnérables en temps de crise

2 décembre 2014, Rome – Un don de 5,8 millions d'euros de la Belgique à la FAO vise à soutenir les activités de l'Organisation en faveur des moyens d'existence en agriculture, notamment le renforcement de la sécurité alimentaire et l'amélioration de la résilience face aux catastrophes naturelles et aux crises provoquées par l'homme.

Le don au Fonds spécial de la FAO pour les activités d'urgence et de réhabilitation (plus connu sous son acronyme anglais de SFERA) permettra à la FAO d'acquérir le plus tôt possible des intrants agricoles, notamment des semences de qualité, des engrais et des outils, et de lancer rapidement des projets de terrain pour protéger les moyens d'existence des agriculteurs, redémarrer la production agricole et garantir la sécurité alimentaire.

SFERA a été créé en 2004 pour renforcer la capacité de la FAO à répondre rapidement et avec souplesse aux situations d'urgence et aux crises humanitaires grâce à la disponibilité rapide des fonds et ce, bien avant que les accords spécifiques ne soient signés avec les bailleurs de fonds. A ce jour, le Fonds a mobilisé plus de 170 millions de dollars.

Depuis la création de ce Fonds, la Belgique a fait don de plus de 30 millions de dollars pour soutenir des projets de sécurité alimentaire d'urgence, ce qui en fait le premier donateur du Fonds à ce jour et l'un des donateurs les plus rapides et proactifs en matière d'agriculture et de sécurité alimentaire.

"La Belgique est un donateur et un partenaire de long terme de la FAO", a déclaré M. Vincent Mertens de Willmars, Ambassadeur et Représentant permanent du Royaume de Belgique auprès de la FAO. "Comme tel, le Royaume joue un rôle stratégique dans la promotion et le financement de l'agriculture dans le cadre de l'action humanitaire et reconnaît la nécessité de réponses dynamiques et souples face à l'évolution des besoins dans les crises humanitaires, suivant les Principes et bonnes pratiques d'action humanitaire", a-t-il ajouté.

Un soutien constant aux interventions d'urgence

Du fait de son soutien constant au Fonds, la Belgique est devenue le premier donateur à financer les interventions d'urgence de la FAO dans les pays touchés par des crises et des catastrophes, notamment lors du typhon Haiyan aux Philippines ou les conflits en République centrafricaine et au Sud-Soudan.

En 2014, le financement de la Belgique aux activités d'intervention d'urgence au travers du Fonds spécial a également aidé les familles d'agriculteurs vulnérables en République démocratique du Congo (région du Nord-Kivu) à rétablir leur capacité de production.

Partagez