FAO.org

Accueil > Médias > Nouvelles

Sécurité alimentaire et nutritionnelle, changement climatique et sols en tête de l’agenda FAO-UE

Le Directeur général de la FAO s’entretient à Bruxelles avec de hauts représentants de l'UE

16 avril 2015, Bruxelles - Sécurité alimentaire et nutritionnelle, changement climatique et sols figurent parmi les principaux sujets inscrits pour les prochains mois sur le programme de travail commun de la FAO et de l'Union européenne. Cette annonce fait suite à plusieurs réunions de travail mardi et mercredi à Bruxelles entre le Directeur général de la FAO M. José Graziano da Silva et des représentants de haut niveau de l'UE.

M. Graziano da Silva a rencontré notamment le Commissaire européen à l'agriculture, M. Phil Hogan, le Directeur général de l'UE pour la coopération internationale et le développement, M. Fernando Frutuoso de Melo, et le Président du Parlement européen, M. Martin Schulz.

Les deux parties ont souligné l'alignement entre les initiatives de l'UE et les objectifs stratégiques de la FAO et exprimé leur satisfaction à propos du partenariat stratégique et du dialogue politique de haut niveau en cours quant aux principaux défis à relever en commun.

Et elles ont réitéré que la sécurité alimentaire et nutritionnelle restera au centre de leurs cycles de programmation respectifs.

La FAO et l'UE ont également souligné le rôle conjoint qu'elles seront amenées à jouer lors des principales conférences et événements prévus en 2015.

Il s'agit notamment de la Conférence sur le financement du développement, à Addis-Abeba; de l'Assemblée générale des Nations Unies, à New York (les objectifs de développement durable devraient y être approuvés); et la Conférence des Etats parties du Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP21), à Paris.

Les deux parties ont également évoqué, au cours de leurs entretiens, la coopération entre la FAO et l'UE dans le cadre de l'Expo Milano 2015 et de l'Année européenne pour le développement 2015.

Sur la nutrition, les discussions ont porté sur la façon dont l'UE peut renforcer sa collaboration avec la FAO dans la mise en œuvre du Plan d'action de la deuxième Conférence internationale sur la nutrition (CIN2). A cet égard, une "approche saine multiple" est essentielle pour le succès de cette initiative, à savoir des sols sains, des semences saines, des systèmes alimentaires sains, une alimentation saine et une vie saine.

Dans cette perspective, M. Graziano da Silva a salué la récente décision de la Commission de l'agriculture du Parlement européen d'encourager l'alimentation saine et la consommation d'aliments locaux chez les enfants suite aux amendements apportés aux règles relatives à l'apport de fruits, légumes et produits laitiers dans les établissements scolaires en Europe.

A propos du changement climatique, les entretiens ont porté sur l'élaboration de stratégies modernes d'alerte précoce et de résilience face aux catastrophes, en particulier dans les régions des Caraïbes et du Pacifique qui sont déjà touchées par les effets du changement.

L'approche à trois volets promue par la FAO aux Philippines et plus récemment à Vanuatu (secours, réhabilitation et résilience) a été mentionnée comme un exemple de réussite. Toujours dans ce contexte, le Directeur général de la FAO a demandé à l'UE de soutenir le Fonds d'affectation spéciale pour le changement climatique en faveur des petits Etats insulaires en développement (PEID) qui a été approuvé par le Conseil de la FAO et dont le financement s'effectue grâce à des contributions volontaires.

M. Graziano da Silva a évoqué le soutien possible de l'UE dans le cadre de l'Année internationale des sols célébrée tout au long de 2015 et également en ce qui concerne les activités de suivi de l'Année internationale de l'agriculture familiale qui a été célébrée en 2014, en particulier dans les projets qui promeuvent l'autonomisation des femmes dans l'économie rurale.

«Pour la FAO, le partenariat avec l'Union européenne est essentiel pour remplir notre mandat et nous espérons poursuivre cet échange stratégique dans les années à venir», a souligné en conclusion M. Graziano da Silva.

Photo: ©European Union 2015 - EP
José Graziano da Silva (à gauche) et le Président du Parlement européen Martin Schulz

Partagez