La collaboration Eataly-FAO porte ses fruits

De la confiture de figues de Barbarie produite en Ethiopie disponible sur les étagères italiennes grâce à un partenariat

21 avril 2015, Rome - Des pots de confiture de figues de Barbarie produits en Ethiopie grâce à un partenariat entre la FAO et les magasins d'alimentation Eataly sont désormais disponibles sur les étagères de cette enseigne à Rome.

Ensemble, la FAO et Eataly ont prêté main-forte à la coopérative des femmes de la région de Tigray en Ethiopie pour la production de plus de 1 500 kg de confiture de figues de Barbarie. Particularité de cette production: elle est totalement conforme aux normes de sécurité alimentaire aussi bien éthiopiennes qu'européennes. Quelque 4 000 pots de confiture sont actuellement proposés à la vente au détail par Eataly à Rome.

Ces pots de confiture sont un exemple frappant du rôle important que de tels partenariats créatifs peuvent jouer pour autonomiser les agriculteurs familiaux et faciliter leur accès aux marchés mondiaux.

«Nous sommes ici pour reconnaître le rôle des agriculteurs familiaux et surtout le rôle des femmes qui sont des acteurs essentiels pour atteindre la sécurité alimentaire en Afrique», a déclaré M. Graziano da Silva, Directeur général de la FAO, lors d'un événement spécial organisé chez Eataly pour fêter le succès du partenariat FAO-Eataly, également soutenu par l'Agence italienne de coopération au développement.

«La FAO est reconnaissante à Eataly qui offre à ce produit la possibilité d'être distribué comme produit gastronomique ici en Europe», a ajouté M. Graziano da Silva .

FAO et Eataly ont joint leurs efforts en 2013 pour aider les agriculteurs familiauxe dans le monde entier à stimuler leur production et trouver des moyens pour atteindre de nouveaux clients étrangers. Le travail avec la coopérative des femmes éthiopiennes est un exemple de cette collaboration.

Selon M. Lapo Pistelli, vice-ministre italien des Affaires étrangères, «ces petits pots émettent plusieurs messages, tout d'abord celui de la coopération entre la FAO, Eataly, le gouvernement italien et le gouvernement éthiopien; ensuite, ils soulignent l'importance du rôle des femmes dans la construction de modèles durables et dans la défense du droit à l'alimentation; enfin, ils matérialisent la possibilité donnée aux petits agriculteurs d'atteindre le marché international avec des produits de qualité».

L'Ambassadeur d'Ethiopie auprès de l'Italie, M. Mulugeta Alemseged Gessesse, a, de son côté, souligné comment ce genre d'activité peut ouvrir de nouveaux horizons et inciter les petits producteurs des pays en développement à viser haut. «C'est une véritable percée. Qui pourrait imaginer qu'un petit groupe de femmes d'un village reculé pourrait accéder au marché européen», a-t-il dit.

«C'est un message positif pour toutes les femmes en Ethiopie, car il montre qu'il leur est possible d'accéder au marché international et d'obtenir des revenus, à condition qu'elles reçoivent l'assistance appropriée, la formation et le savoir-faire», a-t-il ajouté.

Le travail d'équipe avec Eataly est un exemple de l'action de la FAO en matière de partenariat. Depuis 2013, l'Organisation a passé plus de 60 accords de partenariat avec un large éventail de parties prenantes, notamment du secteur privé, de la société civile, d'organisations non-gouvernementales, de coopératives et d'institutions d'enseignement supérieur.

Photo: ©FAO/Giulio Napolitano
José Graziano da Silva (à gauche) et Lapo Pistelli, vice-ministre italien des Affaires étrangères, examinent des pots de confiture de la coopérative de femmes éthiopiennes

Partagez