FAO.org

Accueil > Médias > Nouvelles

Prix d'excellence en foresterie décerné au chef d'une communauté ougandaise

Le Partenariat de collaboration sur les forêts récompense Gertrude Kabusimbi Kenyangi

Photo: ©FAO/Giuseppe Carotenuto
Gertrude Kabusimbi Kenyangi

10 septembre 2015, Durban - La militante ougandaise Gertrude Kabusimbi Kenyangi a reçu aujourd'hui le Prix Wangari Maathai "Champions de la cause des forêts" 2015 pour sa contribution remarquable à la promotion de la conservation et de l'utilisation durable des ressources forestières en Ouganda. La cérémonie de remise des prix s'est déroulée au XIVème Congrès forestier mondial à Durban (Afrique du Sud).

Récompensant un engagement exceptionnel en faveur des forêts, ce Prix a été institué en 2012 par le Partenariat de collaboration sur les forêts (PCF), présidé par la FAO, pour rendre hommage à l'oeuvre de Mme Wangari Maathai, écologiste kényane et première femme africaine lauréate du Prix Nobel pour la paix pour sa contribution au développement durable, à la démocratie et à la paix.

Le prix est assorti d'un montant de 20 000 dollars.

Championne de la gestion forestière communautaire

Depuis 1994, Mme Kenyangi travaille avec l'Office national des forêts ougandais à la protection et à la promotion de l'utilisation durable des forêts tropicales dans les districts de Mbarara et Ntungamo. Avec l'aide des femmes de l'ONG communautaire 'Support for Women and Agriculture' (SWAGEN), elle a planté plus d'un million d'arbres dans la zone tampon de la forêt naturelle de Rwoho.

Ces activités ont non seulement contribué à atténuer le changement climatique en Ouganda, mais ont également créé de nouvelles sources de revenus pour les populations locales avec l'apiculture, la récolte du bois et la vente de crédits de compensation carbone. En outre, ses efforts ont été déterminants pour empêcher la disparition de nouvelles pertes de superficies boisées au profit de l'élevage.

"Nous avons le plaisir de récompenser l'application de la gestion forestière communautaire de Mme Kenyangi à son travail avec l'Office national des forêts, qui a contribué à soutenir une grande part des forêts tropicales de l'Ouganda ainsi que des populations qui en vivent", a déclaré Eva Muller, Directrice de la Division de l'économie, des politiques et des produits forestiers à la FAO. "Nous avons besoin de davantage de chefs de communautés comme Mme Kenyangi, qui adoptent une approche collective de gestion des ressources naturelles au profit des moyens d'existence locaux", a-t-elle ajouté.

Gertrude Kenyangi est également active au niveau mondial, et a expliqué sa démarche communautaire dans des instances telles que le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), le Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) et le Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA). Elle espère continuer à reproduire et à développer ses approches communautaires pour influer sur les politiques mondiales.

Wanjira Maathai, la fille de Wangari Maathai, était présente à la remise du prix et a souligné que l'œuvre de Mme Kenyangi traduit tout à fait l'esprit de sa mère.

Le Partenariat de collaboration sur les forêts est constitué de 14 organisations internationales, dont la FAO, qui ont pour mission de promouvoir la gestion, la conservation et le développement durable des forêts.

Partagez