FAO.org

Accueil > Médias > Nouvelles

ODD, jeunes et crises prolongées parmi les thèmes du Comité de la sécurité alimentaire mondiale

Le Directeur général de la FAO s'adresse à la première réunion internationale depuis l'adoption des Objectifs de développement durable

12 octobre 2015, Rome - Le Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA) a tenu aujourd'hui sa session plénière, marquant la première réunion internationale sur la sécurité alimentaire et la nutrition depuis l'approbation par les dirigeants mondiaux de l'Agenda de développement durable.

Un des objectifs centraux de l'Agenda est l'éradication de la faim dans le monde d'ici 2030. Son adoption au Sommet des Nations Unies le mois dernier "donne un nouvel élan à nos efforts," a déclaré le Directeur général José Graziano da Silva lors de la session plénière du CSA.

"Désormais, le monde s'est fixé une date butoir pour éliminer la faim et la malnutrition sous toutes ses formes et atteindre la sécurité alimentaire", a-t-il affirmé. "Je suis convaincu que nous pouvons devenir la génération Faim zéro".

Le CSA est un organe intergouvernemental servant de tribune pour l'examen et le suivi des politiques de sécurité alimentaire et de nutrition. Sa plateforme inclusive est structurée de façon à permettre aux participants de la société civile, du secteur privé et d'autres acteurs non étatiques de faire entendre leur voix dans les décisions de politique.

"Le CSA est différent. Alors montrons-le et changeons les choses", a préconisé Gerda Verburg, Présidente du Comité ces deux dernières années. "Tous ensemble, nous disputons une course contre la montre vers l'objectif Faim Zéro".

Le Président du FIDA, Kanayo F. Nwanze, et la Directrice exécutive du PAM, Ertharin Cousin, ont également prononcé une allocution à la session du CSA qui durera quatre jours et concentrera ses débats sur les politiques nutritionnelles ainsi que sur les initiatives de nutrition et de mobilisation des jeunes dans l'engagement mondial d'éliminer la faim. 

L'ancienne Présidente de l'Irlande, Mary Robinson, prononcera un discours liminaire durant une session ciblée sur les moyens de renforcer les liens et le dialogue entre le CSA et d'autres opérateurs de sécurité alimentaire et de nutrition.

Le CSA se penchera également sur les questions d'eau et de sécurité alimentaire sur la base du  rapport du Groupe d'experts de haut niveau sur la sécurité alimentaire et la nutrition.

Accord conclu sur les situations de crise prolongées

A la 42ème session du CSA, les membres devraient en outre approuver le Cadre d'action pour la sécurité alimentaire et la nutrition dans les crises prolongées.

Cet accord volontaire a pour but de veiller à l'intégration des efforts humanitaires et de développement dans les situations de crises prolongées, en nombre croissant, en mettant l'accent en particulier sur les besoins nutritionnels des nourrissons et des personnes les plus vulnérables.

M. José Graziano da Silva a félicité les délégués du CSA pour ce qu'il qualifie de "grande réalisation en matière de convergence des politiques" sur un sujet complexe. "Il faut du temps pour dégager un consensus, mais cela permet ensuite d'avancer plus vite", a-t-il ajouté, soulignant que la FAO, travaillant fréquemment en collaboration avec le Programme alimentaire mondial et le Fonds international pour le développement agricole, est déjà en train de mettre en pratique les principes du Cadre.

Photo: ©FAO/Giulio Napolitano
Discours du Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva, au CSA.

Partagez