Un outil en ligne amélioré pour une meilleure estimation de la biomasse forestière et des stocks de carbone

Des données cruciales pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre et l’atténuation du changement climatique

19 novembre 2015, Rome – La dernière version de l'outil d'évaluation forestière, baptisé GlobAllomeTree, permettra aux pays du monde entier de se faire une idée plus claire de la biomasse, des stocks de carbone et des services écosystémiques rendus par les arbres et les forêts.

GlobAllomeTree aide les scientifiques, forestiers, entreprises privées et décideurs à améliorer l'évaluation des stocks de carbone en forêt et à dresser des inventaires de gaz à effet de serre, indispensables pour l'atténuation du changement climatique.

«Un des principaux obstacles à l'atténuation du changement climatique par le biais du secteur forestier est l'accès à des données de bonne qualité sur l'état des forêts. Des données plus précises permettront aux pays de prendre des décisions en connaissance de cause. GlobAllomeTree offre les outils permettant aux pays de mieux évaluer la quantité de carbone stockée par leurs arbres et leurs réductions d'émissions», a déclaré Mathieu Henry, fonctionnaire chargé des forêts à la FAO.

Dans le cadre du mécanisme des Nations Unies sur la réduction des émissions provenant de la déforestation et de la dégradation des forêts (REDD+), les pays en développement sont incités à réduire les émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts par la gestion forestière durable, la conservation des forêts et l'accroissement des stocks de carbone. GlobAllomeTree les aide à quantifier et à signaler les réductions d'émissions de manière transparente.

Le plus grand réservoir de données arboricoles

La version améliorée de la plateforme comprend un certain nombre de nouveaux éléments, dont des bases de données sur les facteurs d'expansion de la biomasse, des données brutes sur les arbres, les listes d'espèces et la densité du bois. Elle comporte plus de 13000 modèles statistiques pouvant être utilisés pour estimer les ressources forestières, les stocks de carbone et les données sur près de 2000 espèces à l'échelle mondiale, présentées sous une forme harmonisée afin de faciliter la comparaison.

La nouvelle version offre également un forum destiné à faciliter la discussion et la collaboration entre utilisateurs du monde entier et à partager les données relatives au volume forestier et arboricole, à la biomasse et à l'estimation du carbone.

La plateforme comprend aussi des manuels et des tutoriels pour l'élaboration et l'utilisation de modèles visant à améliorer l'évaluation du volume de la biomasse forestière.

Intérêt mondial

Avec des utilisateurs de plus de 120 pays, la plateforme a déjà servi à un certain nombre d'administrations forestières nationales pour la mise au point de modèles afin d'améliorer la robustesse de leurs évaluations de ressources forestières.

Au Mexique, par exemple, en collaboration avec GlobAllomeTree, la commission forestière nationale CONAFOR a mis au point une base de données nationale de modèles et était un des premiers pays à la mettre à disposition des autres. 

Au Vietnam, les institutions forestières préparent une base de données nationale de modèles qui sera disponible sur le site national REDD+ ainsi que sur celui de GlobAllomeTree. Des manuels et tutoriels accessibles sur GlobAllomeTree ont servi à élaborer des directives nationales et bases de données à l'appui d'une meilleure évaluation des ressources forestières nationales.

En Tanzanie, les partenaires nationaux ont collaboré avec la FAO pour recueillir les données des inventaires forestiers et mettre au point de nouveaux modèles forestiers. Les modèles et bases de données sur la densité du bois sont disponibles sur GlobAllomeTree.

Lancé au départ en 2013, la plateforme a été conçue conjointement par la  FAO, le Centre français de recherche CIRAD et l'Université de Tuscia en Italie.

Photo: ©FAO/Hoang Dinh Nam
L’outil en ligne GlobAllomeTree aide les pays à améliorer l'évaluation des stocks de carbone en forêt, indispensable pour l'atténuation du changement climatique.