FAO.org

Accueil > Médias > Nouvelles

Soutien d'une université du Brésil aux programmes de la FAO

Un effort conjoint pour lutter contre la faim en Amérique latine et en Afrique

©FAO/Giulio Napolitano
M. J. M. Sumpsi, Directeur général Adjoint, Département de la Coopération technique de la FAO, et le professeur Luiz Cláudio Costa, Recteur de l'Université fédérale de Viçosa.

15 novembre 2009, Rome - Des scientifiques d'une université brésilienne de renom mettront leur expertise au service des programmes de développement agricole de la FAO en Amérique latine et en Afrique et ce, aux termes d'un protocole d'accord passé aujourd'hui à Rome.

Le protocole d'accord a été paraphé par M. J. M. Sumpsi, Directeur général Adjoint, Département de la Coopération technique de la FAO, et le professeur Luiz Cláudio Costa, Recteur de l'Université fédérale de Viçosa qui fait partie des meilleurs instituts académiques brésiliens spécialisés en alimentation et agriculture. Le Président du Brésil, M. Luiz Inácio Lula da Silva, et le Directeur général de la FAO étaient présents à la cérémonie de signature.

Aux termes de cet accord, la disponibilité des scientifiques de l'Université sera acquise en qualité d'experts dans les programmes et projets de coopération technique de la FAO, notamment ceux qui portent sur l'intensification durable de la production agricole et la sécurité alimentaire. L'Université facilitera aussi l'accès à ses programmes de formation et de développement des ressources humaines aux étudiants de pays en développement soutenus par la FAO.

Une contribution majeure

M. Diouf s'est réjoui de cette initiative évoquant la contribution majeure de l'Université fédérale de Viçosa au développement du secteur agricole du Brésil et l'importance de la coopération Sud-Sud.

Tout en rappelant que la communauté scientifique a un rôle central à jouer en ce qui concerne la réduction de l'insécurité alimentaire, M. Diouf a rendu hommage au Président Lula da Silva pour son soutien à l'éducation et à la recherche agricole et pour son engagement constant à l'éradication de la faim au plan mondial.

Pour sa part, le professeur Costa a exprimé sa gratitude à M. Diouf et à la FAO d'avoir accordé à l'Université qu'il préside l'opportunité de s'impliquer davantage dans les activités de la FAO et a exprimé l'appréciation de la communauté académique à la priorité accordée par le Président Lula à l'éducation et à la recherche scientifique.