FAO.org

Accueil > Médias > Nouvelles

L’Asie et le Pacifique doivent jouer un rôle de premier plan dans la réalisation des ODD pour éliminer la faim dans le monde et la malnutrition

Autonomiser les petits exploitants et les femmes en milieu rural et leur assurer une protection sociale sont des étapes essentielles en vue de parvenir à la sécurité alimentaire dans la région.

Photo: ©FAO/E. Amalore
Renforcer les capacités des éleveurs, des agriculteurs marginalisés et sans terres et des pêcheurs leur offrira l’opportunité d’améliorer leur sources de revenus et leur sécurité alimentaire. Des pêcheurs sur leur bateau traditionnel au Bangladesh.

10 Mars 2016, Putrajaya, Malaysia - Selon les participants à la Conférence régionale pour l'Asie et le Pacifique, la région a réalisé des progrès remarquables dans la réduction de la pauvreté et de la faim ces 25 dernières années, et peut conduire le monde vers une éradication totale de ces fléaux d'ici les 15 prochaines années.

Lors de son discours d'ouverture aux Gouvernements des 46 pays d'Asie et du Pacifique, le Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva, a reconnu que la région Asie - Pacifique avait enregistré la plus grande diminution du nombre de personnes sous alimentées avec 236 millions de personnes en moins et avait réduit de moitié la proportion de personnes souffrant de la faim ces 25 dernières années (de 24 pour cent en 1990-92 à 12 pour cent en 2015), réalisant ainsi l'objectif du Millénaire pour le développement  portant sur la faim.

« Mais nous avons toujours du travail devant nous », a déclaré Mr Graziano.  « Cette région compte plus que toute autre  des personnes souffrant de la faim avec 490 millions de personnes  qui n'ont toujours pas assez pour vivre. En fait, la région abrite presque 62 pour cent des personnes souffrant de faim chronique dans le monde. »

Le retard de croissance chez les enfants est aussi un problème dans la région, avec des taux supérieurs à la moyenne mondiale de 40 pour cent dans certains pays.

« En même temps, l'obésité infantile dans la région a également augmenté, avec quelques 18 millions d'enfants en surpoids avant l'âge de cinq ans », a-t-il ajouté, tout en soulignant que l'obésité chez les adultes est aussi un problème dans plusieurs pays et particulièrement dans les îles du Pacifique.

L'Asie et le Pacifique peuvent montrer la voie vers l'objectif Faim Zéro

Les 17 Objectifs de Développement Durables (ODD) récemment adoptés - et précisément les deux premiers liés à l'éradication de la pauvreté et de la faim - "sont les promesses les plus importantes et les plus ambitieuses jamais faites dans l'histoire des Nations Unies", a indiqué Mr Graziano. " En fait, il s'agit de deux énormes défis. Mais les derniers résultats démontrent que la région Asie et Pacifique est sur la bonne voie pour les surmonter."

L'idée selon laquelle la région Asie-Pacifique peut montrer la voie vers l'objectif Faim Zéro fait partie des sujets abordés lors de cette conférence, en adoptant par exemple une approche multidimensionnelle et surtout en autonomisant des centaines de millions d'éleveurs, d'agriculteurs marginalisés et sans terres et des pêcheurs tout en leur assurant une protection sociale par mesure de sécurité.

« Renforcer les capacités de ces groupes cibles pour les connecter à  des filières n'excluant personne et favorables aux pauvres leur offrirait l'opportunité d'augmenter leur production agricole, d'augmenter leurs sources de revenus, d'améliorer leur sécurité alimentaire et de contribuer à la croissance économique en milieu rural » a indiqué Mr Graziano.


La FAO continuera à soutenir les efforts régionaux afin d'éradiquer la faim et la malnutrition 

En Asie et dans le Pacifique, la FAO a 4 initiatives régionales sur lesquelles elle continuera de se concentrer, et qui concernent principalement la réalisation de l'objectif Faim Zéro, la production de riz, la croissance bleue (dont l'aquaculture, la région fournissant 90% de la production mondiale) et le développement des chaînes de valeur locales visant à améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition dans les îles du Pacifique.

La FAO poursuivra également ses actions concernant le contrôle progressif et l'élimination des menaces pour la santé des animaux et des plantes. Aider à garantir la sécurité alimentaire fait également partie des actions que la FAO continue de soutenir dans les pays membres.

Alors que le changement climatique et les catastrophes naturelles affectent le secteur agricole, la FAO continuera également de soutenir les pays touchés en aidant les communautés à reconstituer leurs capacités de production alimentaire et leurs moyens de subsistance.

«Éradiquer la faim est essentiel afin d'atteindre à la fois une paix et un développement durable», a conclu le Directeur général. « Libérer le monde de la faim et de la pauvreté est le combat de tous.»










Partagez