FAO.org

Accueil > Médias > Nouvelles

Un livre rend l'étiquetage des aliments moins indigeste

“Les gens réclament plus d'informations sur ce qu'ils mangent”

Photo: ©FAO/Giuseppe Bizzarri
La grande diversité des étiquettes est source de confusion et de méfiance pour le consommateur

Un nouveau livre sur l'étiquetage des aliments doit aider les consommateurs à faire les meilleurs choix lors de l'achat et de la consommation des produits alimentaires proposés sur le marché.  Janice Albert (FAO-nutrition) nous parle, dans les lignes qui suivent, de ce livre intitulé Innovations in Food Labelling.

D'où est venue l'idée de ce livre ?

Ces dernières années, on a observé une augmentation du nombre de personnes souhaitant plus d'informations sur les aspects santé, salubrité et environnement de la nourriture qu'elles consomment, sur la teneur nutritionnelle des aliments, la présence d'allergènes et la façon dont ces produits sont cultivés et transformés. De leur côté, les producteurs sont plus attentifs aux besoins et souhaits des consommateurs. On comprend donc aisément que, dans ces conditions, les étiquettes aient acquis une grande importance dans la mesure où elles fournissent des renseignements utiles sur les aliments.

Depuis que la FAO traite directement avec les producteurs, il est utile pour nous de comprendre comment nous pouvons les aider à faire un usage efficace et approprié des étiquettes. La Division de la nutrition et de la protection du consommateur de la FAO se penche sur les façons dont ces étiquettes peuvent être utilisées et ce, en concours avec d'autres formes d'information destinées à sensibiliser les consommateurs sur la question de la nutrition. Nous sommes également impliqués en ce qui concerne la salubrité des aliments lors de leur manipulation et en matière de normes internationales.

Quel genre d'informations se trouvent sur une étiquette alimentaire?

On trouve normalement une liste des ingrédients et des quantités, les dates de fabrication et de préemption, des instructions sur la façon de préparer ou de conserver le produit, et les coordonnées du producteur. Dans certains pays, les étiquettes portent aussi des informations sur le contenu des aliments en nutriments.

Qui bénéficiera de l'information consignée dans ce livre?

Le livre couvre des informations portant sur l'évolution de l'étiquetage des aliments, les accords commerciaux internationaux, l'étiquetage nutritionnel, les problèmes d'allergies et les étiquettes des aliments relatives aux questions de santé, d'environnement et de société présentant un intérêt pour le consommateur. Aussi bien pensons-nous qu'il s'agit-là d'un guide de référence utile pour les organismes de réglementation des aliments, les experts et les juristes du secteur de l'agroalimentaire responsables de l'étiquetage.

Les associations de consommateurs et environnementales concernés par l'étiquetage des aliments trouveront également ce livre très utile. A long terme, le client moyen des épiceries en bénéficiera aussi, car lorsque les travailleurs et les législateurs de l'industrie alimentaire appréhendent mieux les questions liées à l'étiquetage, ils seront, à leur tour, à même de présenter au consommateur des étiquetage plus crédibles et plus faciles à lire.

Quels sont les avantages de l'étiquetage des aliments?

Des étiquettes claires aident les gens à comparer et comprendre les différences entre les produits alimentaires. A titre d'exemple, deux céréales pour le petit-déjeuner semblent identiques cependant que l'une d'elles pourrait contenir beaucoup plus de fibres et l'autre davantage de sucre. Elles sont donc différentes en termes de valeur nutritionnelle. Les étiquettes peuvent également protéger les personnes qui présentent des risques de santé particuliers: ainsi, il n'est pas facile de dire si un produit contient des noix ou de grandes quantités de graisses saturées simplement en le regardant, mais pour quelqu'un qui souffre de graves allergies aux noix ou de maladie cardiaque, l'information fournie par l'étiquette est d'une importance cruciale.

Le public a besoin d'informations sur la façon de préparer correctement les aliments afin de s'assurer de leur salubrité. Les étiquettes aident aussi les gens à faire des choix qui reflètent leurs croyances, comme le choix des produits du «commerce équitable» ou de ceux qui font partie d'un patrimoine culturel.

L'étiquetage est également important pour les producteurs alimentaires qui veulent protéger le renom et la réputation de leurs produits. Pendant des siècles en Europe, les fromages et les vins ont porté des appellations liées à certaines zones géographiques, comme le "Champagne". Aujourd'hui, les producteurs de thé, café et autres produits empruntent cette voie en Asie et en Amérique latine.

Comment les consommateurs peuvent-ils savoir que les étiquettes qu'ils lisent sont véridiques et exactes?

Cela est certainement un défi pour les gouvernements qui doivent s'assurer que les renseignements sur le produit ne sont pas trompeurs. Il existe des organisations qui certifient de façon indépendante l'exactitude des étiquettes et les gouvernements peuvent imposer des sanctions pénales pour fausses étiquettes.

Les consommateurs sont-ils conscients des avantages de l'étiquetage des aliments? Savent-ils comment les lire?

Les gens se plaignent de la difficulté à comprendre certaines étiquettes compliquées. Cela réduit à néant les avantages potentiels de l'étiquetage. Aussi des efforts sont-ils déployés pour simplifier les étiquettes et les rendre facilement compréhensibles.

Autre source de confusion et de méfiance pour le consommateur: la grande variété d'étiquettes. Il faudrait harmoniser les réglementations sur l'étiquetage afin que les renseignements sur les produits alimentaires soient compréhensibles et conformes aux attentes des consommateurs. Dans le cadre des échanges commerciaux mondiaux, les consommateurs sont confrontés à des étiquettes de certains pays qui peuvent leur paraître incompréhensibles ou sans intérêt.

Il faut du temps et de l'éducation pour que le grand public comprenne et apprenne à tirer profit des étiquettes des produits alimentaires. L'éducation aidant, leur lecture deviendrait une séquence normale de l'opération d'achat.

Quelles sont quelques-unes des dernières tendances en matière d'étiquetage des aliments mentionnées dans le livre?

Une des principales tendances dont nous discutons est représentée par l'évolution de l'étiquetage des produits biologiques. L'étiquette «produit biologique» était, au départ, une initiative du secteur privé et des organisations privées continuent à certifier qu'un produit est issu de méthodes biologiques. Toutefois, dans certains pays et régions, les agences gouvernementales ont introduit une étiquette de certification biologique que peuvent utiliser les producteurs.

L'éco-étiquetage représente une autre tendance de l'étiquetage volontaire. Certaines personnes sont prêtes à payer davantage pour des produits cultivés avec un impact négatif minime sur l'environnement. Dans ce cas, des incitations de marché aident les producteurs qui suivent des pratiques écologiques respectueuses de l'environnement. Dans le livre, nous expliquons le développement de l'éco-étiquetage dans le contexte de la pêche maritime qui tire son importance du fait que les stocks sont surexploités et ne sont plus durables.

Le livre parle de la nécessité de normes et de systèmes qui permettent de certifier qu'un producteur a véritablement appliqué les méthodes qu'il prétend avoir suivies lors de la production des aliments.

Les industriels soutiennent-ils l'étiquetage des aliments?

Oui, s'il s'agit d'étiquetage volontaire dans le cadre de la commercialisation, car cela leur permet d'écouler leurs produits tout en flattant leur image de marque. Mais il arrive que les entreprises soient plus réticentes à l'étiquetage obligatoire si cela conduit à mentionner aussi des ingrédients, des quantités ou d'autres indications qui pourraient rebuter le consommateur.

Innovations in Food Labelling est disponible auprès de Woodhead Publishing Limited. Cliquer ici.

28 janvier 2010