FAO.org

Accueil > Médias > Nouvelles

Haïti: Diouf en appelle au G-8

Une partie des 20 milliards de dollars promis à l'Aquila irait à l'agriculture haïtienne

Photo: ©FAO/Thony Belizaire
M. Diouf exhortant les jeunes générations d'Haïti à protéger les arbres
16 mars 2010, Saint-Domingue/Rome - M. Jacques Diouf, Directeur général de la FAO, a lancé un appel aujourd'hui pour qu'Haïti bénéficie d'une partie des 20 milliards de dollars promis aux agriculteurs des pays pauvres par le G-8 de l'Aquila (juillet 2009). Les fonds serviraient à financer un programme intégré de développement rural.


Le chef de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture s'exprimait, à l'invitation des Etats-Unis d'Amérique, lors d'un événement spécial sur le développement de l'agriculture en Haïti dans le cadre de la Conférence technique préparatoire en faveur d'Haïti organisée à Saint-Domingue par le gouvernement de la République Dominicaine.


Le gouvernement haïtien a préparé un plan d'investissement à moyen-long terme de 721 millions de dollars pour la relance du secteur agricole comprenant trois volets: aménagement de l'espace rural; production et développement des filières de distribution et renforcement des systèmes de commercialisation; services agricoles et appui institutionnel.


M. Diouf a déclaré que compte tenu des critères et des engagements pris lors du Sommet de l'Aquila, «Haïti pourrait être considéré comme l'un des pays bénéficiaires» des crédits du G-8.

«Il ne s'agit pas de créer de nouvelles institutions ou organisations. Depuis le début, le Ministre de l'Agriculture conduit, avec compétence et efficacité, les travaux en vue de la relance de la production et de la réhabilitation des infrastructures agricoles», a indiqué M. Diouf.

«Ce qu'il nous faut avant toute chose, c'est de pouvoir disposer d'un document programmatique de consensus entre le pays bénéficiaire et les pays donateurs.»


La réunion de Saint-Domingue, qui s'est tenue en présence de hauts responsables gouvernementaux de 28 pays d'Amérique latine et des Caraïbes, vise à préparer le terrain à la Conférence des bailleurs de fonds sur Haïti qui aura lieu le 31 mars à New York.


M. Diouf vient d'effectuer une tournée en Haïti où il a rencontré le président René Préval et d'autres hauts responsables gouvernementaux, notamment le Premier ministre Jean Max Bellerive et le Ministre de l'agriculture Joanas Gué. Les trois dirigeants haïtiens prendront la parole demain lors de la Conférence de Saint-Domingue.

Le gouvernement de la République dominicaine et le gouvernement d'Haïti co-présideront cette Conférence organisée avec l'appui de la Banque mondiale et de l'Agence canadienne de développement international.


Plus de la moitié de la population haïtienne vivait en zone rurale avant le séisme. L'agriculture représente 27 pour cent du PIB d'Haïti.