FAO.org

Accueil > Médias > Nouvelles

Le Conseil de la FAO autorise des réformes structurelles et ajuste le Cadre stratégique

Les membres approuvent la création d’un nouveau Département pour le changement climatique, la biodiversité, les terres et les eaux ainsi qu’un plan de travail correspondant mieux aux ODDs

09 décembre 2016, Rome -La 155ème  session du Conseil de la FAO, au cours de laquelle les membres ont donné leur feu vert pour la création d'un nouveau Département dédié au changement climatique, s'est achevée aujourd'hui, avec notamment l'adoption d'un Cadre stratégique révisé, correspondant pleinement au travail de l'Organisation, en vue de la réalisation du Programme de développement durable à l'horizon 2030.

Le nouveau Département pour le changement climatique, la biodiversité, les terres et les eaux, qui sera lancé l'année prochaine, supervisera les efforts de la FAO visant à aider les pays à adapter leurs systèmes alimentaires au changement climatique et à respecter les engagements pris dans le cadre de l'Accord de Paris sur le climat. Il sera également question de superviser le travail de la FAO lié à la gestion durable des terres et des ressources naturelles, indispensables à la production alimentaire mondiale.

S'exprimant lors de la session de clôture du Conseil, M. José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO, a remercié les membres pour avoir approuvé les ajustements apportés à la structure de la FAO «et pour avoir reconnu l'urgence de permettre à la FAO de mieux se concentrer sur la mise en œuvre des Objectifs de développement durable et de l'Accord de Paris sur le climat».

Le Cadre stratégique révisé de la FAO permet un léger reformatage du plan de travail de l'Organisation afin de prendre en compte les dernières évolutions mondiales, et en particulier les nouveaux Objectifs de développement durable à l'horizon 2030, qui font à présent partie des piliers du Programme de développement international. Il s'agit d'intégrer directement les mesures, indicateurs et cibles des ODD au sein même du programme de suivi des progrès de la FAO.

Le Conseil a également approuvé la création d'un nouveau Bureau du Statisticien en chef en vue de garantir une approche standardisée de la production de données à travers la FAO et a accepté de nommer un troisième Directeur général adjoint, chargé de superviser le travail de l'Organisation lié à la Coopération technique, à la mobilisation des ressources, aux partenariats et à la Coopération Sud-Sud.

La nouvelle structure administrative, récemment approuvée, renforcera la capacité de la FAO à apporter, entre autre, une assistance technique aux pays et à améliorer la qualité des données utilisées en matière de surveillance et d'évaluation des progrès réalisés.

Le Conseil est le bras exécutif de l'Organe directeur de la FAO, la Conférence de l'Organisation. Composé de 49 Etats membres, élus pour des mandats de trois ans chacun à leur tour, le Conseil se réunit entre les sessions de la Conférence afin de conseiller et de suivre les affaires liées au programme et au budget.

Photo: ©FAO
Déliberations lors du Conseil de la FAO.

Partagez