FAO.org

Accueil > Médias > Nouvelles

Pakistan: la FAO distribue d’importantes quantités de semences de blé

Doper la saison des semis après les inondations dévastatrices qui ont laissé des millions de démunis

Photo: ©FAO/Truls Brekke
Il est indispensable que les agriculteurs reçoivent les semences de blé à temps pour la saison des semis

27 octobre 2010, Rome - Au Pakistan, la FAO vient de lancer une vaste opération de distribution de semences de blé qui doit bénéficier à plus d'un demi million de familles rurales, soit environ 5 millions de personnes. Pour ces ruraux pauvres, cela signifie que la saison actuelle des semis Rabi, qui se termine en décembre, aura bien lieu malgré les dévastations provoquées par les pires inondations que le pays ait jamais connues.

Il était d'autant plus crucial d'assurer l'accès aux semences de ces familles rurales vulnérables que les récentes inondations avaient emporté ou détruit 500 000 à 600 000 tonnes de semences de blé, selon les estimations.

La sécurité alimentaire de dizaines de millions de Pakistanais dépendra de la saison des semis actuelle. La prochaine récolte de blé n'aura lieu qu'au printemps 2011. La  FAO distribue également aux bénéficiaires de cette opération des semences de légumineuses et des engrais.

"Le blé est l'aliment de base des Pakistanais. Aussi est-il d'une importance vitale que les agriculteurs reçoivent les semences à temps. Je suis heureux de dire que grâce à la réponse généreuse et opportune des bailleurs de fonds, nous sommes bien partis pour sauver la saison Rabi pour des millions de personnes", se félicite Luigi Damiani, l'expert de la FAO qui supervise les opérations de l'Organisation au Pakistan.

L'intervention de la FAO au Pakistan a reçu, jusqu'à présent, un soutien des bailleurs de fonds totalisant 67,44 millions de dollars dans le cadre du Plan de réponse révisé à l'urgence inondations au Pakistan, sur un besoin de financement total de 107 millions de dollars.

Grâce aux contributions des Etats-Unis d'Amérique (46 millions de dollars), du Royaume-Uni (11,06 millions) du Canada (5,85 millions), du Département de l'aide humanitaire de la Commission européenne (2,54 millions), du Fonds central de réponse aux urgences (1,79 million) et de la Belgique (200 000 dollars), la FAO est en mesure de fournir des intrants agricoles et d'autres formes d'aide à plus d'un demi million de ménages touchés par les inondations.

En outre, la Facilité alimentaire au Pakistan financée par l'Union européenne a réalloué 3,5 millions de dollars pour la distribution, à des ménages supplémentaires affectés par les inondations, de semences de blé, de canola, de légumineuses et d'engrais.

Le bétail aussi

Une assistance est également fournie à 235 000 familles supplémentaires pour aider les agriculteurs à sauver leur bétail grâce à la fourniture de fourrage, de produits vétérinaires et d'abris. Quelque 15 000 autres familles pakistanaises bénéficient d'une aide pour la réhabilitation ou la réparation des petits systèmes d'irrigation.

La FAO se procure toutes les semences sur le marché local. La distribution de semences et d'autres intrants englobe les provinces de Khyber Pakhtunkhwa (KPK), du Punjab, du Balochistan et de Sindh.

Outre la distribution d'intrants, les bureaux de la FAO à Sukkur (Sindh) et Multan (Punjab) offrent leur soutien logistique aux partenaires humanitaires impliqués dans les opérations de secours.

Plus de 80 pour cent des victimes des inondations dévastatrices tirent leur subsistance de l'agriculture. Celle-ci est donc un secteur crucial d'intervention pour l'aide internationale. Plus de 24 millions d'hectares de terre cultivable ont été dévastées par les pluies torrentielles.