FAO.org

Accueil > Médias > Nouvelles

Comment affronter l’envolée des prix des produits alimentaires

Séminaires de haut niveau de la FAO à l’intention des responsables gouvernementaux

Photo: ©FAO/Thony Belizaire
La hausse des prix alimentaires est particulièrement préoccupante dans les pays en développement
8 mars 2011, Rome/Bangkok - En réponse à la hausse actuelle des prix alimentaires, la FAO organisera, en collaboration avec d'autres partenaires, une série de séminaires dans les régions Afrique, Asie-Pacifique, Asie centrale, Europe, Amérique latine et Proche-Orient, afin d'aider les gouvernements à prendre des décisions en connaissance de cause sur la manière d'affronter les prix alimentaires élevés, annonce aujourd'hui l'Organisation.

Les prix mondiaux des denrées alimentaires ont augmenté pour le huitième mois d'affilée en février. Selon l'Indice FAO des prix des produits alimentaires, les cours de tous les groupes de produits de base examinés étaient en hausse, à l'exception du sucre. On s'attend donc à un resserrement du bilan de l'offre et de la demande mondiales de céréales en 2010/11.

Tirer les leçons

Le but de ces séminaires est de tirer leçons des expériences de la crise de 2007/08, et de se familiariser avec les pour et les contre des diverses mesures énoncées dans un guide récemment actualisé par la FAO, le Guide pour l'action à l'intention des pays confrontés à la flambée des prix des denrées alimentaires.

"La FAO estime qu'il est essentiel que les pays examinent leurs options de politique et ne prennent pas de décisions susceptibles d'exacerber la situation", a déclaré le Sous-Directeur général de la FAO, Changchui He. "Durant la dernière crise, la situation a été aggravée par certains pays qui ont imposé des restrictions d'exportation ou déclenché des achats de panique".

"Les Gouvernements doivent se concentrer sur l'atténuation de l'impact des prix élevés sur les populations pauvres tout en prenant des mesures favorisant les investissements dans l'agriculture", a-t-il ajouté.

Participeront à l'atelier des responsables des ministères compétents (agriculture, commerce et finance) de 20 pays, des représentants des associations d'agriculteurs et d'autres parties prenantes dont le secteur privé, des organes régionaux et des partenaires de développement.

Des représentants de haut niveau de la Banque asiatique de développement, de l'Asean, de l'Union européenne, de l'Association d'Asie du Sud pour la coopération régionale et du Gouvernement des Etats-Unis participeront également, de même que d'autres partenaires de la FAO comme la CESAP, le PNUD, l'UNICEF et le PAM et le Japon.

Les séminaires régionaux de deux jours se tiendront de mars à juin 2011; le premier à Bangkok les 9 et 10 mars. 

Objectifs

Les séminaires ont pour but de faire prendre conscience des différentes options de politique et de concevoir des actions immédiates et spécifiques pour chaque pays contre la hausse des prix des produits alimentaires.

Autre but: sensibiliser davantage les pays à la façon dont ils peuvent suivre, mettre à jour et partager les informations relatives à l'évolution des prix, aux mesures de politique et aux résultats.

Les séminaires devraient avoir pour vocation de permettre aux pays d'adopter des politiques mieux informées pour affronter l'envolée des prix des produits alimentaires et connaître les opportunités de collaboration et de soutien des partenaires du développement.