FAO.org

Accueil > Médias > Nouvelles

Déclaration du Directeur général de la FAO Jacques Diouf à l’occasion du décès de Mme Wangari Maathai

Le monde a perdu une militante déterminée

Photo: ©FAO/Ivo Balderi
Wangari Maathai
27 septembre 2011, Rome - C'est avec une grande tristesse que j'ai appris le décès de Mme Wangari Maathai, Prix Nobel de la Paix. Je souhaite présenter mes profondes condoléances à sa famille en ce douloureux moment.

Mme Wangari Maathai a consacré toute sa vie à progéger la planète de la dégradation de l'environnement et à améliorer les conditions de vie des peuples, non seulement au Kenya mais dans le monde entier. Nous lui sommes redevables pour ses contributions aux travaux de la FAO ces dernières années.

Sa participation à la réunion ministérielle sur les forêts et à la 17ème session du Comité des forêts en mars 2005 a contribué à sensibiliser davantage l'opinion sur la nécessité d'une gestion forestière durable et, en particulier, sur la conservation des forêts d'Afrique centrale. Elle a su attirer notre attention sur le grave impact des violents conflits sur les forêts du monde et sur la nécessité d'affronter ce lien complexe dans nos efforts visant à protéger et à exploiter durablement cette précieuse ressource.

Nous lui sommes également reconnaissants pour le rôle qu'elle a joué à la 3ème Journée de la Forêt de l'UNFCCC à Copenhague en 2009 et pour ses contributions au Forum des Nations Unies sur les forêts.

Nous saluons le travail sans relâche qu'elle a consacré à la création d'un monde meilleur pour tous. Sa disparition est une grande perte.