FAO.org

Home > Sala stampa > News Article
Questo articolo non è disponibile in italiano.

Cliccare qui per chiudere il messaggio.

Le Premier ministre chinois Wen Jiabao reçoit la Médaille Agricola, la plus haute distinction de la FAO

Durant la visite du Directeur général à Beijing, la FAO et la Chine signent un accord pour renforcer leur collaboration

Photo: ©Xinhua News Agency
José Graziano da Silva (à gauche) et le Premier ministre chinois Wen Jiabao

2 octobre 2012, Beijing/Rome - M. José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO, a décerné aujourd'hui la plus haute distinction de l'Organisation, la Médaille Agricola, à M. Wen Jiabao, Premier ministre chinois du Conseil des affaires de l'Etat.

«Cette Médaille est frappée en votre honneur. En vous la remettant, la FAO souhaite rendre hommage à votre engagement de toute une vie envers la promotion de la sécurité alimentaire et la réduction de la pauvreté en République populaire de Chine comme dans le reste du monde», a déclaré M. Graziano da Silva au Premier ministre lors de la cérémonie qui s'est tenue dans la Grande Salle du Peuple en présence de plus de 150 hauts fonctionnaires du gouvernement, de représentants des agriculteurs chinois et de membres du corps enseignant universitaire.

La Médaille comporte une citation du Premier ministre chinois, ainsi libellée: "Celui qui ne connaît pas les agriculteurs chinois ne connaît pas la Chine."

M. Wen Jiabao a souligné que sans la modernisation de l'agriculture et des sociétés rurales en Chine il n'y aurait pas de modernisation de l'économie nationale dans son ensemble.

Le Premier ministre a noté que la Chine venait d'obtenir une neuvième augmentation consécutive de sa production agricole, la dernière récolte de grains étant supérieure de 150 millions de tonnes à celle de 2003. Selon lui, ces réalisations contribuent non seulement au développement économique et social et à l'amélioration des conditions de vie des Chinois, mais elles apportent aussi une contribution significative à la sécurité alimentaire mondiale.

Et M. Wen Jiabao d'expliquer que le principal succès du développement agricole et rural chinois était le processus de réforme déclenché vers la fin des années 70, allié à la bonne gouvernance de son gouvernement qui place la sécurité alimentaire et le développement agricole et rural en tête des priorités de l'économie nationale tout entière. 

Toujours durant la cérémonie, M. Graziano da Silva a fait remarquer combien les efforts de la Chine pour nourrir son propre peuple et éradiquer la pauvreté extrême ont un impact mondial.

«Permettez-moi de vous communiquer un chiffre qui illustre l'ampleur de cette contribution: le nombre de pauvres dans le monde est passé de 2,3 milliards en 1990 à 1,5 milliard en 2008, soit une baisse de 34,1 pour cent. Sans la Chine, le monde aurait progressé beaucoup plus lentement et la réduction du nombre de pauvres n'aurait été que de 11 pour cent au cours de la même période», a souligné le Directeur général de la FAO.

C'est la deuxième fois que la FAO octroie la Médaille Agricola à un homme d'Etat chinois; la première fois, le récipiendaire était le Président Jiang Zemin.

Renforcement de la coopération FAO-Chine

Durant la première visite officielle de M. Graziano da Silva à Beijing, la FAO et la Chine ont signé un accord visant à intensifier leurs efforts conjoints de lutte contre la faim, d'accroissement de la production agricole et d'amélioration des moyens d'existence ruraux.

Le Protocole d'accord, signé par le Ministre chinois de l'agriculture M. Han Changfu et le Directeur général de la FAO, énonce les modalités des actions et des projets conjoints sur une période de cinq ans.

«Le Protocole d'accord renforce notre coopération et la fait avancer d'un pas», a indiqué M. Graziano da Silva. «Par cet accord, la FAO réaffirme son soutien au développement chinois. Et la Chine confirme son appui à la coopération Sud-Sud, en faveur du développement économique et social des pays de l'hémisphère Sud.»

Lors de son entretien avec M. Graziano da Silva, le Ministre chinois de l'agriculture a indiqué que la neuvième année consécutive de croissance de la production alimentaire chinoise était due à la croissance de la productivité de 53,5 pour cent et ce, grâce aux progrès réalisés dans les domaines de la science et de la technologie. Il a précisé qu'actuellement près de 55 pour cent de l'agriculture chinoise était mécanisée.

La Chine a créé un fonds fiduciaire de 30 millions de dollars au titre du programme de coopération Sud-Sud de la FAO. Le pays a déjà détaché plus de 900 experts chinois en Afrique, en Asie, dans les Caraïbes et le Pacifique Sud pour travailler aux côtés des agriculteurs, des vulgarisateurs et  des institutions locales pendant au moins deux ans et les aider à introduire des techniques agricoles avancées. L'accord signé aujourd'hui prévoit l'élargissement de ce programme.

Parmi les secteurs prioritaires de collaboration élargie figurent la coopération Sud-Sud et l'utilisation des institutions et des centres chinois compétents pour dispenser une formation agricole aux pays en développement; et en Chine, la collaboration technique, notamment en matière de production agricole, de protection des cultures, de transformation et de conservation; la santé et la production animales; les pêches et l'aquaculture; les urgences agricoles, la politique agricole et les Systèmes ingénieux du patrimoine agricole mondial (SIPAM).