FAO.org

Home > Sala stampa > News Article
Questo articolo non è disponibile in italiano.

Cliccare qui per chiudere il messaggio.

Les Etats-Unis font don à la FAO de 16 millions de dollars en faveur des agriculteurs victimes des inondations au Pakistan

La région du nord-ouest recevra des semences et des engrais pour la campagne de semis de blé

Photo: ©FAO/Truls Brekke
Cet agriculteur emporte de la nourriture pour animaux fournie par la FAO aux victimes des inondations à Charsadda, dans le nord-ouest du pays

23 septembre 2010, Islamabad/Rome - L'Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) fera don à la FAO de 16 millions de dollars pour aider la campagne de semis de blé, prévenir d'autres pertes de bétail et désenvaser les systèmes d'irrigation à Khyber Pakhtunkhwa, une des provinces du Pakistan les plus ravagées par les inondations du mois dernier. 

Ce don marque une première étape importante pour l'appel de la FAO de 107 millions de dollars lancé dans le cadre du Plan d'intervention d'urgence des Nations Unies pour les inondations au Pakistan annoncé à New York vendredi dernier, à la suite de la plus grave catastrophe naturelle de tous les temps en termes de pertes agricoles et de production.

"Grace à ce don généreux, nous serons en mesure d'acheter rapidement des intrants, à commencer par des semences de blé et des engrais, qui devraient permettre de maintenir la production durant la principale campagne de semis de blé", a déclaré Luigi Damiani, Responsable des opérations de la FAO au Pakistan. 

Les fonds des Etats-Unis permettront de couvrir environ un quart des besoins totaux de semences de blé pour la campagne Rabi qui démarre ces jours-ci et s'achèvera fin octobre dans la province de Khyber Pakhtunkhwa, au nord-ouest du pays.

Si les agriculteurs ne reçoivent pas les semences en octobre, ils ne pourront effectuer les semis de blé, l'aliment de base des populations rurales pauvres du Pakistan, pendant toute une année. Même si une grande partie des terres a été dévastée par les inondations et ne peut être plantée dans l'immédiat, de nombreux agriculteurs pourront néanmoins semer sur des terres viables.

Le don financera également des projets d'argent-contre-travail visant à nettoyer et à réparer les systèmes d'irrigation et à fournir aux agricultrices des semences de légumes pour améliorer la nutrition des familles. Le programme offrira en outre une aide sous forme de compléments alimentaires pour le bétail et de fournitures vétérinaires afin d'empêcher la propagation de maladies.

Plus de 160 000 ménages seront bénéficiaires du don des Etats-Unis, qui permettra de garantir la sécurité alimentaire de plus de 1,3 million de ruraux. Le programme cible en particulier les femmes, les ménages dirigés par une femme et les familles avec des enfants de moins de cinq ans.

Dix millions de personnes risquent de souffrir de la faim à cause des inondations qui ont détruit les stocks vivriers, environ un quart des cultures sur pied du pays dans les zones sinistrées et ont décimé plus d'un million d'animaux d'élevage. L'agriculture est la source principale de moyens d'existence de 80 pour cent de la population sinistrée au Pakistan.