FAO.org

Home > Sala stampa > News Article
Questo articolo non è disponibile in italiano.

Cliccare qui per chiudere il messaggio.

L’indice FAO des prix alimentaires en légère hausse en juin

Mais les perspectives céréalières s’améliorent

Photo: ©FAO/Giulio Napolitano
L'indice FAO des prix des produits alimentaires est en hausse
7 juillet 2011, Rome - L'indice FAO des prix alimentaires a augmenté d'un pour cent à 234 points en juin 2011, soit en augmentation de 39 pour cent par rapport à juin 2010, mais quatre pour cent en dessous de son record historique de 238 points en février de cette année.

La forte hausse des cours mondiaux du sucre est pour une grande partie responsable de l'augmentation.

L'indice FAO des prix des céréales a atteint en moyenne 259 points en juin, soit en baisse de un pour cent par rapport à mai, mais 71 pour cent de plus qu'en juin 2010. L'amélioration des conditions météorologiques en Europe et l'annonce de la levée de l'interdiction des exportations de la Fédération de Russie ont contribué à la baisse des prix.

Toutefois, le marché du maïs est resté tendu en raison de la faiblesse des approvisionnements en 2010 et la poursuite des conditions humides aux Etats-Unis. Les cours du riz étaient en hausse dans l'ensemble en juin, signe d'une forte demande d'importations et de l'incertitude sur les prix à l'exportation de la Thaïlande, premier exportateur mondial de riz.

Le sucre en hausse

L'indice FAO des prix du sucre a augmenté de 14 pour cent de mai à juin, atteignant 359 points, soit 15 pour cent en dessous de son niveau record de janvier. La production au Brésil, premier producteur mondial de sucre, devrait tomber en dessous de son niveau de l'année dernière.

L'indice FAO des prix des produits laitiers a atteint en moyenne 232 points en juin, pratiquement inchangé par rapport à mai (231 points). L'indice FAO des prix de la viande a atteint en moyenne 180 points, soit en légère hausse par rapport à mai; la viande de volailles était en hausse de trois pour cent se dirigeant vers un nouveau record, tandis que la viande de porc avait légèrement diminué.

Nouvelles prévisions céréalières

Après deux révisions consécutives des perspectives des récoltes et des semis aux Etats-Unis pour l'année 2011, les dernières prévisions de la FAO relatives à la production céréalière mondiale en 2012 s'élèvent à près de 2 313 millions de tonnes, soit 3,3 pour cent de plus que l'an dernier et 11 millions de tonnes de plus que la dernière prévision de la FAO le 22 juin.

L'utilisation mondiale de céréales en 2011/2012 devrait croître de 1,4 pour cent par rapport à 2010/2011 pour atteindre 2 307 millions de tonnes, à peine cinq millions de tonnes de moins que les prévisions sur la production.

Les stocks céréaliers mondiaux à la fin de la saison des récoltes en 2012 devraient être supérieurs de six millions de tonnes par rapport à leurs niveaux d'ouverture. Alors que les stocks de blé et de riz devraient être plus consistants, les stocks de céréales secondaires, en particulier le maïs, resteraient limite.