FAO.org

Home > Mídias > Notícias
This article is not available in Portuguese.

Click this message to close.

FAO-Finlande: 14 millions d'euros pour la protection des forêts

Amélioration de la collecte des données et de la formation pour un développement durable

Photo: ©FAO/Giampiero Diana
La forêt procure des moyens d'existence à un grand nombre de personnes
27 mars 2009, Rome – La Finlande et la FAO viennent de passer un accord de partenariat de 14 millions d'euros pour l'amélioration de la collecte des données, de l'analyse et de la formation en matière de gestion durable des forêts dans certains pays en développement.

Objectif de ce programme étalé sur quatre ans: aider ces pays à protéger leurs ressources forestières, procurer aux populations des moyens d'existence durable et transférer aux gouvernements les connaissances en matière d'atténuation des effets du changement climatique et d'adaptation.

Une sélection
de pays


Le processus de sélection des trois ou six pays qui piloteront le programme “Gestion durable des forêts en ces temps de changement climatique” est en cours et devrait s'achever dans les prochaines semaines.

“Le Département des forêts de la FAO exprime sa reconnaissance au gouvernement finnois pour avoir réalisé à quel point ce travail était important et pour lui avoir fourni son appui financier, technique et politique”, a déclaré M. Jan Heino, Sous-Directeur général de la FAO responsable du Département des forêts.

“Il est vital de renforcer la base de données pour le développement durable des forêts. Ainsi les pays en développement seront à même de gérer leurs arbres et leurs forêts en fonction d'informations fiables et solides”, a-t-il ajouté.

L'expérience et les connaissances acquises par les pays qui participent à ce programme seront ensuite partagées par le biais du réseau mondial de la FAO et bénéficieront ainsi à un plus grand nombre d'Etats membres.


"Il est difficile d'agir quand on ignore ce dont on dispose”, a dit de son côté M. Jim Carle, Chef du Service du développement des ressources forestières à la FAO.

“La contribution finnoise permettra à la FAO de renforcer les compétences des pays en développement en matière de collecte des informations sur les ressources forestières et de changement dans l'utilisation des terres et des forêts.

“Elle renforcera également leurs compétences en matière d'identification des utilisateurs des forêts et de formulation de politiques. Tout cela permettra d'atténuer les effets du changement climatique”, a encore déclaré M. Carle.

Selon le dernier rapport de la FAO sur les forêts du monde, quelque 7,3 millions d'hectares de forêts ont disparu chaque année durant la période 2000-2005.

Le rapport ajoute que la crise économique et financière mondiale a réduit non seulement la demande sur les produits ligneux mais aussi les investissements dans l'industrie du bois et la gestion des forêts.

Les émissions des forêts

Environ 18% des émissions mondiales de CO2 sont dues à la déforestation et à la dégradation des forêts dans les pays en développement, un chiffre comparable aux émissions annuelles de dioxide de carbone des Etats-Unis et de la Chine réunis.

La FAO est l'agence chef de file des Nations Unies en matière de soutien aux pays en développement pour la création de systèmes de gestion et d'évaluation des forêts, le développement et la mise en oeuvre de programmes forestiers nationaux et la mise en oeuvre des meilleures pratiques de gestion des forêts.

Les programmes bilatéraux dans les pays bénéficiaires sélectionnés seront ensuite intégrés au programme UN-REDD (United Nations Collaborative Programme on Reducing Emissions from Deforestation and Forest Degradation in Developing Countries) et au programme d'investissement forestier ainsi qu'au partenariat carbone de la Banque mondiale.

La FAO est l'une des trois agences de l'ONU au sein de l' UN-REDD. Les deux autres sont le PNUD et le PNUE.